Le patron de T. Italia menace de partir si Elliott l'emporte

MILAN/PARIS (Reuters) - L'administrateur délégué de Telecom Italia Amos Genish prévient dans une interview que sa position à la tête du premier opérateur italien deviendrait "intenable" si le fonds activiste Elliott parvenait à décrocher une majorité de sièges d'administrateurs lors de l'assemblée générale prévue vendredi.
Partager
Le patron de T. Italia menace de partir si Elliott l'emporte
L'administrateur délégué de Telecom Italia Amos Genish prévient dans une interview que sa position à la tête du premier opérateur italien deviendrait "intenable" si le fonds activiste Elliott parvenait à décrocher une majorité de sièges d'administrateurs lors de l'assemblée générale prévue vendredi. /Photo d'archives/REUTERS/Remo Casilli

Le fonds a pris le contrôle de 9% du capital de l'ancien monopole pour tenter de remettre en question sa gestion par Vivendi, premier actionnaire avec 24% du capital.

Les deux investisseurs ont ferraillé au cours des huit dernières semaines, Elliott accusant Vivendi de piloter l'opérateur en fonction de ses propres intérêts alors que le groupe de médias pointe ses visées financières court-termistes.

"La question pour moi n'est pas de savoir de quel côté je suis", explique dans une interview au Sunday Telegraph Amos Genish, dépêché par Vivendi l'an dernier pour piloter l'opérateur télécoms.

"Je suis l'administrateur délégué de Telecom Italia et je suis du côté de Telecom Italia. La question est de savoir si oui ou non j'ai des actionnaires et un conseil d'administration qui soutiennent le plan d'affaires".

Elliott Management n'était pas joignable dans l'immédiat pour un commentaire.

Les actionnaires de Telecom Italia sont convoqués vendredi prochain pour renouveler le conseil dans sa totalité après la démission d'une majorité d'administrateurs le mois dernier.

Ils seront appelés à choisir entre la liste d'Elliott comprenant dix figures indépendantes de l'économie italienne et la liste de Vivendi qui ne répond pas à toutes les interrogations sur la gouvernance mais inclut Amos Genish.

L'assemblée générale pourrait virer au casse-tête pour certains investisseurs désireux de désserrer le contrôle de Vivendi mais soucieux de conserver Amos Genish, dont le plan stratégique pour Telecom Italia a été bien accueilli.

Lors d'un vote distinct mardi dernier, près de 98% des actionnaires présents à une assemblée générale ordinaire ont apporté leur soutien au nouveau dirigeant qui, bien qu'étant un allié de Vivendi, est reconnu pour son expérience du secteur.

"Je ne vois pas comment un administrateur délégué pourrait mettre en oeuvre un plan auquel il ne croit pas", souligne Amos Genish dans l'interview.

Elliott a dit à plusieurs reprises soutenir le dirigeant et souhaiter qu'il reste après le renouvellement du conseil, bien que plusieurs de ses propositions divergent du plan stratégique conçu par l'administrateur délégué.

Telecom Italia, de son côté, a défendu sa propre stratégie, en faisant valoir que les propositions avancées par Elliott étaient infaisables, prématurées et comportaient des risques d'exécution et financiers.

Si la liste présentée par Elliott obtenait la majorité, Vivendi pourrait quand même désigner cinq représentants au conseil dont Amos Genish. Toutefois, le dirigeant d'origine israélienne pourrait choisir de ne pas rester.

"Si la liste de Vivendi n'obtient pas la majorité des votes, parce que c'est clairement la seule liste qui soutient notre plan industriel de long terme, je crois fermement que ma position en tant qu'administrateur délégué serait intenable", a expliqué le dirigeant dans l'entretien.

(Agnieszka Flak, Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS