Le patron de Samsung mis en examen pour corruption, annonce la justice sud-coréenne

SEOUL (Reuters) - Le bureau du procureur spécial sud-coréen a annoncé mardi qu'il allait mettre en examen le patron de Samsung Group, Jay Y. Lee, ainsi que quatre autres responsables, pour corruption, détournement de fonds et d'autres infractions, au dernier jour de l'enquête sur le scandale national de corruption.

Partager

Le patron et héritier du conglomérat sud-coréen, âgé de 48 ans, a été arrêté le 17 février pour son implication dans une vaste affaire de trafic d'influence qui a entraîné la suspension de la présidente Park Geun-hye.

(Ju-min Park and Christine Kim; Julie Carriat pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS