Le patron de Reckitt Benckiser partira d'ici fin 2019

(Reuters) - Reckitt Benckiser, fabricant des préservatifs Durex entre autres, a annoncé mercredi le départ d'ici la fin de l'année de son directeur général Rakesh Kapoor, en poste depuis plus de huit ans.
Partager
Le patron de Reckitt Benckiser partira d'ici fin 2019
Reckitt Benckiser, fabricant des préservatifs Durex entre autres, a annoncé mercredi le départ d'ici la fin de l'année de son directeur général Rakesh Kapoor. /Photo d'archives/REUTERS/Phil Noble

Le groupe britannique de produits de grande consommation a officiellement lancé le processus de désignation du successeur de Rakesh Kapoor et réfléchit à la fois à des candidatures internes et externes.

Rakesh Kapoor travaille depuis plus de 30 ans au sein de Reckitt, où il est entré en 1987.

Depuis son arrivée aux commandes en septembre 2011, il a contribué à faire du groupe britannique un géant de la santé grand public, avec des marques comme Nurofen, Gaviscon ou Strepsils, et de l'hygiène domestique, avec Harpic ou Calgon.

En 2017, Reckitt Benckiser, coté sur le FTSE-100, l'indice phare de la Bourse de Londres, a déboursé 17 milliards de dollars (14,9 milliards d'euros) pour mettre la main sur le fabricant américain d'aliments pour bébés Mead Johnson.

"(...) Je pense que c'est désormais le bon moment pour qu'une nouvelle équipe de direction conduise cette grande entreprise dans sa prochaine phase de surperformance. Je resterai pleinement concentré sur la conduite des activités jusqu'à l'entrée en fonction d'un successeur", a dit Rakesh Kapoor, cité dans un communiqué.

Reckitt Benckiser a redressé la tête en 2018 après deux années de résultats décevants dus à l'échec d'un lancement de produit, à une attaque informatique et à un scandale sanitaire en Corée du Sud.

Le groupe britannique a néanmoins encore connu en octobre un problème de production dans une usine de lait infantile aux Pays-Bas, qui a pesé sur ses ventes au troisième trimestre.

Dans les premiers échanges à la Bourse de Londres, le titre Reckitt Benckiser reculait de 1,6% contre 0,1% pour le FTSE 100.

(Noor Zainab Hussain à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS