Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le patron de la marque Gap s'en va, le titre baisse

Publié le

(Reuters) - Le groupe américain de prêt-à-porter Gap a annoncé mardi le départ du patron de sa marque éponyme, Jeff Kirwan, provoquant la baisse de son action à la Bourse de New York.

Le patron de la marque Gap s'en va, le titre baisse
Le groupe américain de prêt-à-porter Gap a annoncé mardi le départ du patron de sa marque éponyme, Jeff Kirwan, provoquant la baisse de son action à la Bourse de New York. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson
© Lucas Jackson

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

L'annonce de ce départ inattendu survient un peu plus d'une semaine avant la publication par Gap de ses résultats du quatrième trimestre, le 1er mars.

Confronté à des ventes en berne et à la concurrence du commerce en ligne, le groupe a décidé d'investir dans le renouvellement de ses lignes de vêtements peu performantes, dans son activité sur internet et dans le réapprovisionnement plus rapide de ses magasins Old Navy et Athleta en nouveaux produits.

Gap a relevé en novembre ses prévisions de bénéfice et de ventes comparables pour 2017, ce qui pourrait refléter la réussite de ses initiatives.

"Même si je suis satisfait par nos progrès en ce qui concerne la santé de la marque et la qualité des produits, nous n'avons pas atteint l'excellence opérationnelle ni accéléré la croissance du bénéfice que nous savons possibles au sein de la marque Gap", a déclaré le directeur général du groupe, Art Peck, dans un communiqué.

"Alors que nous entrons dans la nouvelle phase de développement de la marque, Jeff et moi-même sommes convenus que le moment était opportun pour un changement à la tête (de la marque)", a-t-il ajouté.

La marque Gap, spécialisée dans le milieu de gamme à destination de l'ensemble de la famille, est la deuxième contributrice au chiffre d'affaires du groupe. Ses ventes à magasins comparables se sont contractées au cours des deux premiers trimestres de 2017 et elles ont augmenté de 1% au troisième.

Les analystes s'attendent à ce qu'elles baissent de 0,17% au quatrième trimestre, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le titre perd 3,7% à 32,04 dollars à 16h01 GMT à Wall Street, plus forte baisse de l'indice des biens de consommation discrétionnaire (+0,05%). Avant la séance de mardi, il a gagné 38% sur les 12 derniers mois, soit nettement plus que cet indice sectoriel (+22%).

(Nivedita Balu, avec Subrat Patnaik à BangaloreBertrand Boucey pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle