Le patron de Dassault Aviation part mais "reste optimiste" pour le Rafale

Auditionné par la commission de la défense de l’Assemblée nationale le 4 décembre, le président de Dassault Aviation et de Dassault Système a signifié qu'il quitterait son poste le 9 janvier prochain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le patron de Dassault Aviation part mais

Comme son prédecesseur Serge Dassault lorsqu'il le remplace en 2000, Charles Edelstenne a atteint la limite d'âge de 75 ans stipulée dans les statuts de l'entreprise. Il a donc annoncé, lors de son audition à la commission de la défense de l'Assemblée nationale, qu'il laisserait son fauteuil de président de Dassault Aviation et Dassault Systèmes le 9 janvier prochain. "Un successeur sera nommé dans les prochains jours", a-t-il encore précisé.

Concernant le processus de vente du Rafale en Inde, il a affirmé que le groupe était "en pleine discussion". "Les négociations sont dures mais il y a une volonté d'aboutir des deux côtés. je suis relativement optimiste", a-t-il déclaré.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le gouvernement indien a exigé que Dassault Aviation soit seul signataire du contrat, avec Thales et Safran derrière nous", a confié Edelstenne aux députés, comme le raconte le journaliste Guillaume Steuer dans son live-tweet de l'audition.

Concernant la Suisse, qui a signé en août dernier un accord-cadre avec la Suède pour fixer les détails de l'acquisition de 22 avions de chasse Gripen, Charles Edelstenne a lancé un pavé dans la mare : "L'histoire du contrat suisse n'a peut être pas été entièrement racontée", rapporte Guillaume Steuer.

Astrid Gouzik avec Hassan Meddah

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS