Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le patron d'Innogy démissionne après un avertissement sur ses résultats

, , ,

Publié le , mis à jour le 20/12/2017 À 07H06

Le groupe énergétique allemand Innogy a annoncé mardi 19 décembre la démission de son président du directoire Peter Terium, quelques jours après un avertissement sur ses résultats qui a plombé son titre et celui de sa maison mère RWE.

Le patron d'Innogy démissionne après un avertissement sur ses résultats
Le groupe énergétique allemand Innogy a annoncé mardi la démission de son président du directoire Peter Terium, quelques jours après un avertissement sur ses résultats. /Photo prise le 14 mars 2017/Reuters/Thilo Schmuelgen
© THILO SCHMUELGEN

Moins d'une semaine après la publication d'un avertissement sur résultats qui a plombé son titre et celui de sa maison mère RWE, Innogy annonce mardi 19 décembre la démission de son président du directoire Peter Terium. Il sera remplacé temporairement par Uwe Tigges, directeur des ressources humaines du groupe, en attendent que le conseil de surveillance lui choisisse un successeur.

"Le conseil de surveillance salue globalement la stratégie industrielle et financière du directoire, mais voit la nécessité de mettre l'accent davantage sur la discipline en matière de coûts et sur une stratégie plus orientée vers l'investissement et la croissance", déclare Innogy dans un communiqué.

"Aujourd'hui, Innogy est considéré comme (...) un joyau de l'industrie énergétique allemande. Peter Terium a apporté une contribution significative à la restructuration réussie du groupe", affirme le président du Conseil de surveillance d'Innogy Werner Brandt dans un communiqué.

L'action d'Innogy, filiale d'énergies renouvelables et réseaux de RWE, a chuté de 13% mercredi en Bourse de Francfort, le groupe de services aux collectivités ayant réduit de 100 millions d'euros ses prévisions de résultat d'exploitation brut et net.

Pour Reuters, Victoria Bryan et Christoph Steitz, Juliette Rouillon pour le service français

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus