Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le patron d'Avtovaz pourrait prendre la tête de l'industrie spatiale russe

, , , ,

Publié le

Igor Komarov, président du constructeur russe Avtovaz, dont Renault-Nissan est en train de prendre le contrôle, va quitter l'entreprise pour diriger l'industrie spatiale russe et redresser ce secteur stratégique, rapporte ce lundi 7 octobre le quotidien russe Kommersant.

Le patron d'Avtovaz pourrait prendre la tête de l'industrie spatiale russe © Falcon0125 - Flickr - C.C

La patron des Lada pourrait devenir l'homme fort de l'industrie spatiale russe. Igor Komarov, président du constructeur russe Avtovaz, dont Renault-Nissan est en train de prendre le contrôle, devrait en effet quitter l'entreprise pour diriger l'industrie spatiale russe et redresser ce secteur stratégique, a rapporté lundi le quotidien russe Kommersant.

Vaste réforme du secteur spatial en Russie

Selon le journal, qui cite des sources non identifiées, le Kremlin et le gouvernement se sont mis d'accord sur le nom de cet homme âgé de 49 ans, qui a sorti de la crise le fabricant des populaires Lada, pour prendre la tête de la holding ORKK, qui doit être créée pour regrouper les entreprises présentes dans l'industrie spatiale.

Cette nomination doit intervenir dans le cadre d'une vaste réforme du secteur spatial, très symbolique en Russie et qui a subi ces dernières années une série d'échecs, notamment l'explosion d'une fusée Proton à son décollage le 2 juillet dernier.

Le sauveteur d'Avtovaz

Selon Kommersant, Igor Komarov s'est attiré la confiance de Vladimir Poutine pour son travail à la direction du premier constructeur automobile russe, très endetté et qui subissait de lourdes pertes quand il en a pris les rênes en 2009.

En décembre 2012, l'alliance Renault-Nissan a signé la prise de contrôle d'Avtovaz, qu'elle doit boucler d'ici la mi-2014. Si Carlos Ghosn a pris cet été la présidence du conseil d'administration du constructeur russe, le patron de l'alliance Renault-Nissan a toujours affirmé sa confiance en Igor Komarov pour en assurer la direction opérationnelle.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle