Le Parlement portugais rejette le plan d'austérité de Socrates

Publié le

LISBONNE (Reuters) - Le Parlement portugais a rejeté mercredi les mesures d'austérité proposées par le gouvernement socialiste minoritaire, un vote qui devrait vraisemblablement se traduire par la démission de l'équipe au pouvoir.

Le Premier ministre Jose Socrates avait déclaré au préalable qu'il remettrait sa démission si ces mesures n'obtenaient pas le feu vert du Parlement.

Ceci pourrait contraindre le Portugal à se tourner vers une aide internationale.

Jose Socrates doit rencontrer le président Anibal Cavaco Silva plus tard dans la journée.

Tous les partis de l'opposition ont voté pour une résolution destinée à rejeter les mesures, qui font partie du programme de stabilité et de croissance pour les années 2011-2014.

Seuls les socialistes, qui détiennent 97 sièges dans un Parlement qui en compte 230, se sont prononcés en faveur des mesures.

Daniel Alvarenga, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte