Le Parlement européen réclame de nouvelles recettes pour l'UE

BRUXELLES (Reuters) - Le Parlement européen exige que les gouvernements des Etats membres trouvent de nouvelles ressources fiscales pour financer le prochain budget pluriannuel de l'Union européenne, faute de quoi il refusera de l'approuver, montre un projet de résolution que Reuters a consulté mercredi.
Partager
Le Parlement européen réclame de nouvelles recettes pour l'UE
Le Parlement européen (photo) exige que les gouvernements des Etats membres trouvent de nouvelles ressources fiscales pour financer le prochain budget pluriannuel de l'Union européenne, faute de quoi il refusera de l'approuver, montre un projet de résolution que Reuters a consulté mercredi. /Photo prise le 10 mars 2020/REUTERS/Yves Herman

Le feu vert de l'assemblée européenne est requis pour valider ce "cadre financier pluriannuel" (CFP) qui court sur les années 2021 à 2027 et représente environ 1% du produit intérieur brut de l'UE, soit 140 milliards d'euros par an.

Le projet de résolution sera soumis au vote des eurodéputés vendredi après un débat ce mercredi avec le président du Conseil, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

"Le Parlement ne donnera pas son feu vert au CFP sans un accord sur la réforme du système des ressources propres de l'UE", avertit le projet de résolution.

Ce système comprend actuellement les droits de douane, les prélèvements agricoles et cotisations sur le sucre, une part de la TVA touchée par les Etats membres, un prélèvement sur le revenu national brut (RNB) de chaque État (environ 1%) et les amendes imposées par la Commission européenne.

Parmi les nouvelles sources de recettes proposées par le Parlement figurent notamment l'instauration d'une assiette commune consolidée pour l'impôt des sociétés, d'une taxe sur les transactions financières ou encore d'une contribution sur les plastiques.

Des premières négociations sur le budget 2021-2027 se sont achevées sur un constat d'échec en février dernier.

La Commission européenne doit dévoiler ce mois-ci une nouvelle proposition en prenant en compte la récession sans précédent provoquée par la crise du coronavirus et la mise en place d'un fonds de relance, en plus du budget pluriannuel.

(Francesco Guarascio, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Marine Pennetier)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS