Le pari perdu de May fait baisser la livre, pas les Bourses

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé vendredi en hausse une semaine riche en événements, nullement déstabilisées par le résultat des élections législatives au Royaume-Uni qui a en revanche fait nettement reculer la livre face au dollar et à l'euro.
Le pari perdu de May fait baisser la livre, pas les Bourses
Les principales Bourses européennes ont terminé vendredi en hausse une semaine riche en événements. À Paris, l'indice CAC 40 a gagné 0,67% (35,47 points) à 5.299,71 points et à Francfort, le Dax a progressé de 0,8%. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Domanski

À Paris, l'indice CAC 40 a gagné 0,67% (35,47 points) à 5.299,71 points et à Francfort, le Dax a progressé de 0,8%.

A Londres, le FTSE 100 a pris 1,04%, la chute de la livre sterling ayant favorisé les valeurs britanniques exportatrices.

L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,62%, le FTSEurofirst 300 0,34% et le Stoxx 600 0,32%.

Sur l'ensemble d'une semaine qui a vu en outre la Banque centrale européenne maintenir sa politique monétaire inchangée et l'ancien directeur du FBI James Comey témoigner devant une commission du Sénat américain, le CAC a perdu 0,82%, le Dax 0,06%, le FTSE 0,32% et le Stoxx 600 0,6%.

La livre sterling, qui cède autour de 1,5% face au dollar et à l'euro vers 15h40 GMT, est redescendue un temps sous le seuil de 1,27 dollar, à un plus bas depuis le 18 avril et l'annonce par Theresa May d'élections législatives anticipées dont elle espérait obtenir un majorité renforcée à la Chambre des communes pour pouvoir mieux négocier le Brexit.

Après une campagne jugée ratée et marquée par des attentats à Londres et Manchester, la Première ministre britannique a finalement perdu sa majorité absolue au Parlement, ouvrant une période d'incertitude politique alors que le pays doit bientôt entamer les négociations sur sa sortie de l'Union européenne.

Theresa May a annoncé qu'elle allait former un nouveau gouvernement malgré le désaveu infligé par les électeurs au Parti conservateur.

"Les réactions modérées des marchés financiers reflètent en quelque sorte leur sentiment de déjà-vu. Rappelons qu'au cours des douze derniers mois, ils ont également dû absorber les chocs relatifs au résultat du référendum sur l'UE et à l'élection du président Trump", déclare Lucy O'Carroll, économiste chez Aberdeen Asset Management.

"Cela étant, nous pourrions voir une certaine volatilité dans les prochains jours et dans les semaines à venir (...). L'histoire nous a démontré que les parlements sans majorité ne sont pas durables, et qui plus est dans un contexte de Brexit imminent", ajoute-t-elle.

La volatilité a cependant nettement reculé vendredi, l'indice Euro Stoxx qui la mesure ayant cédé près de 5%. Même chose sur le marché américain où l'indice du CBOE évolue à un plus bas de l'année, en baisse de 7%.

A l'heure de la clôture en Europe, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 évoluent à des plus hauts historiques, portés par les banques qui se réjouissent à l'idée de voir la Réserve fédérale américaine relever la semaine prochaine ses taux d'intérêt.

Aux valeurs en Europe, les banques britanniques ont souffert, notamment Royal Bank of Scotland (-2,45%), mais aussi les télécoms avec un recul de 2,14% pour BT Group.

A Paris, la plus forte hausse du CAC 40 est pour Airbus qui a gagné 2,25% après avoir annoncé un volume de livraisons à 20 ans en hausse. Le titre du groupe aéronautique et de défense a profité aussi de l'accès de faiblesse de l'euro.

La devise européenne recule en effet face au billet vert, repassant sous le seuil de 1,12 dollar, pénalisée par le biais très accommodant conservé jeudi par la BCE lors de sa réunion de politique monétaire.

Sur les marchés pétroliers, les cours, toujours très volatils, repartent à la hausse avec le baril de Brent à 48,20 dollars et le baril de brut léger américain à 45,95 dollars.

(Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS