Electronique

Le pari compliqué de Qualcomm dans les modules radiofréquences pour mobiles

Ridha Loukil ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Comme prévu, Qualcomm finalise le rachat de 100% des filtres radiofréquences de TDK. Un investissement qui s’inscrit dans sa stratégie de proposer une solution complète de frontal radiofréquence pour mobiles. Mais son pari est loin d’être gagné d’avance.  

Le pari compliqué de Qualcomm dans les modules radiofréquences pour mobiles
Usine de composants radiofréquences de Qualcomm à Wuxi, en Chine
© Qualcomm

C’est la deuxième étape de l’offensive de Qualcomm dans les modules de frontal radiofréquence pour mobiles. Le géant américain des puces mobiles achève l’acquisition des filtres radiofréquence de TDK en rachetant les 49% de part du japonais dans leur coentreprise RF360 Holdings. Désormais il est seul maître à bord. L'acquisition lui aura coûté au total 3,6 milliards de dollars.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte