Le pacte de compétitivité "pas assez rapide, ni assez fort" pour les entreprises innovantes

Seules 21 % des entreprises innovantes, interrogées par le Comité Richelieu, estiment que le pacte de compétitivité adopté il y a un an répond à leurs besoins.

Partager

Le pacte de compétitivité

Un an après le lancement du pacte de compétitivité par le gouvernement Ayrault, les entreprises innovantes ont encore du mal à voir les améliorations. Selon un sondage mené par le comité Richelieu auprès de 309 PME innovantes, qui investissent plus de 20 % de leurs chiffres d’affaires en R&D, seules 79 % estiment que le pacte du gouvernement a assez bien répondu à leurs besoins. "Les intentions sont bonnes mais les conditions de mise en œuvre ne sont pas suffisantes. Ce n’est ni assez rapide, ni assez fort", regrette Philippe Berna, le président du comité Richelieu, pour qui "le choc de confiance n’a pas eu lieu".

Les entreprises innovantes restent mitigées sur le crédit d’impôt compétitivité emploi. 56 % seulement estiment le dispositif positif pour leur activité. De fait, limité aux salaires en dessous de 2,5 fois le SMIC, celui-ci devrait peu profiter aux entreprises employant beaucoup de chercheurs ou d’ingénieurs.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les autres dispositifs ne trouvent guère plus grâce aux yeux des entreprises. 84 % d’entre elles assurent n’avoir pas encore vu de changement dans la commande publique après l’objectif du gouvernement d’atteindre 2 % d’achats publics innovants provenant de PME en 2020. "Ce n’est pas assez ambitieux. 2020 est un horizon beaucoup trop lointain et le gouvernement n’a pas précisé à quel rythme il comptait y parvenir", souligne encore Philippe Berna. Autre critique du Comité Richelieu : le gouvernement a pris son temps pour rétablir le statut de la Jeune entreprise innovante, prévue dans le projet de loi de finances 2014. "Le changement était promis depuis un an et demi et nécessitait peu de changements législatifs. On a perdu du temps. Il faut aller plus vite", juge Philippe Berna.

Des verrous à faire sauter

Alors que les entreprises innovantes demandent massivement (75 %) la pérennisation du crédit d’impôt recherche, seules 42 % anticipent de demander le crédit d’impôt innovation, dont le périmètre vient juste d’être défini par l’administration fiscale.

Un an après le pacte de compétitivité, "il reste des verrous à faire sauter", estime le comité Richelieu, qui attend la présentation du pacte d’innovation prévu par Jean-Marc Ayrault le 4 novembre. Parmi les idées du comité, il propose d’adapter certaines règles de Bpifrance pour les entreprises innovantes dans l’accès au financement. Par exemple, "est-ce normal qu’il faille trois bilans pour demander un financement pour l’innovation", s’interroge Philippe Berna, qui réclame aussi un toilettage du code des marchés publics ou des formations pour les acheteurs de grands comptes publics.

Solène Davesne

Solène Davesne Journaliste Economie
Solène Davesne

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS