L'Usine Energie

Le nucléaire au service de la neutralité carbone, bonne nouvelle pour la filière française

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse

Le nucléaire au service de la neutralité carbone, bonne nouvelle pour la filière française © EDF

Enfin une bonne nouvelle pour le nucléaire français. Sous la pression de la République tchèque et de la Hongrie, mais comme le souhaitait également la France, le Conseil européen inclut l’atome comme solution technologique que les États de l’Union peuvent utiliser pour parvenir à la neutralité carbone en 2050. Cette mention dans les conclusions, concédée par l’Autriche et le Luxembourg farouchement opposés au nucléaire, ouvre la voie à des aides et subventions pour le nucléaire en Europe de l’Est, mais aussi pour un nouveau nucléaire français.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3640-3641

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3640-3641

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte