Le nucléaire au service de la compétitivité suisse

Deux associations d’industriels suisses dénoncent une sortie du nucléaire comme une menace sur la compétitivité des entreprises.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le nucléaire au service de la compétitivité suisse

Il n’y a pas qu’en France que le nucléaire fait débat. Le conseil fédéral suisse a décidé, en mai 2011, de ne plus construire de nouveaux réacteurs nucléaires dans le pays. Les réacteurs en cours d’utilisation seront simplement conduits en fin de vie. Ils représentent 40 % de l’approvisionnement électrique du pays. Ce programme, dit "stratégie énergétique 2050", ne sied pas à tout le monde. Selon les sondages, la population y est favorable, tandis que les industriels s’y opposent.

Deux associations d’industriels, le Swissmem (industries des machines, des équipements électriques et des métaux) et le Scienceindustries (industries chimiques, pharmaceutiques et biotechnologiques), expliquent aujourd’hui, lundi 10 décembre, que la sortie du nucléaire, en l’absence d’alternatives électriques économiques, nuirait à la compétitivité du pays. Un argument de poids qui vient de deux groupes représentant 400 000 salariés, 73 % des exportations et 14 % du PIB.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ces professionnels expliquent que l’arrêt de nucléaire demanderait d’importer massivement de l’électricité depuis les pays voisins. Or il n’existe pas d’accords commerciaux bilatéraux sur l’électricité avec l’Union Européenne. Par ailleurs, ils s’opposent à la mise en place de nouvelles taxes en faveur des énergies renouvelables.

Les deux associations émettent une série de recommandations dont le ralliement de la Suisse au marché de l’électricité européenne, l’allégement et l’accélération des procédures d’autorisation de constructions de centrales de tout genre, le développement des énergies renouvelables proches des prix de marchés…

Ludovic Dupin

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS