Le nucléaire a plombé l'exportation d'électricité française en 2016

PARIS (Reuters) - Le solde des échanges transfrontaliers d'électricité de la France est resté positif en 2016 à hauteur de 39,1 térawatts-heure (TWh) mais a plongé de 36,6% en raison de la baisse de la production nucléaire, selon un bilan publié mercredi par RTE, gestionnaire du réseau français de transport d'électricité.

La filiale d'EDF a souligné que ce solde était le plus bas depuis 2010, avec une chute des exports tout au long du second semestre.

Dans le détail, la baisse du solde exportateur atteint 29% environ avec la Grande-Bretagne, 27% avec la Suisse et 16% avec l'Italie. Le solde des échanges français a même été légèrement importateur de 0,13 TWh en moyenne en décembre, ce qui n'était plus arrivé depuis février 2012.

La production totale d'électricité en France s'est repliée de 2,8% à 531,3 TWh l'an dernier tandis que la consommation est restée stable, en données corrigées de l'aléa climatique, à un niveau de 473 TWh.

La production nucléaire (72,3% de la production totale en 2016) a chuté d'environ 8% en raison des arrêts pour maintenance et des contrôles de réacteurs exigés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) à partir du mois de novembre.

La production des énergies renouvelables a en revanche progressé et couvert près de 20% de la consommation d'électricité grâce à des conditions météorologiques favorables, égalant le niveau record de 2014.

RTE a aussi souligné le déficit d'offre d'électricité en France en janvier 2017, avec un niveau de consommation de 93.000 mégawatts (MW) à comparer avec des capacités de production de 90.000 MW.

(Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS