L'Usine Auto

Le nouveau plan stratégique pour relancer Mitsubishi Motors

Léna Corot , , ,

Publié le , mis à jour le 18/10/2017 À 08H57

Drive for growth est le nouveau plan stratégique sur trois ans annoncé par Mitsubishi Motors mercredi 18 octobre. L'allié de Ranault-Nissan vise une hausse de 30% de ses ventes d'ici la fin du plan et annonce six modèles entièrement nouveaux.  

Le nouveau plan stratégique pour relancer Mitsubishi Motors © Flickr - viZZZual.com - C.C.

Mitsubishi Motors lance mercredi 18 octobre Drive for growth, son nouveau plan stratégique sur trois ans afin d'augmenter ses volumes, ses revenus et ses profits. L'allié de Renault-Nissan vise "une augmentation de plus de 30% de ses ventes unitaires de véhicules, pour atteindre 1,3 millions de véhicules et un chiffre d'affaires de 2.500 milliards de yens" (près de 18,9 milliards d'euros), détaille le constructeur dans un communiqué.

Mitsubishi Motors espère aussi atteindre "une marge d'exploitation de 6% ou plus d'ici la fin de son année fiscale 2019, contre 0,3% sur l'exercice 2016", affirme encore le constructeur. En 2016, Mitsubishi Motors a avoué, dans le sillage de Volkswagen, avoir "manipulé des tests" de ses véhicules "pour présenter de meilleurs rendements énergétiques". La marque a pâti de cette mauvaise image et souhaite maintenant faire peau neuve. Avec le plan Drive for growth, "nous rafraîchissons notre gramme de produits, investissons dans la R&D et visons des marché stratégique en expansion", résume Osamu Masuko, le directeur général de Mistubishi Motors.

Six véhicules entièrement nouveaux

Pour atteindre ses ambitions, la marque prévoit notamment un renouvellement de sa gamme produit et l'extension de son marché. Mitsubishi Motors annonce, à l'occasion de ce plan stratégique, qu'il va lancer onze modèles d'ici la fin de son plan dont six seront entièrement nouveaux. En parallèle le groupe souhaite s'étendre en Asie du sud-est, en Chine et aux Etats-Unis, des marchés qu'il juge prometteurs.

Le constructeur japonais précise qu'il va investir plus de 600 milliards de yen (4,5 milliards d'euros) sur cette période dans la R&D. En effet, Mitsubishi Motors souhaite augmenter de 50% ses dépenses de R&D sur cette période. Pour compenser ces dépenses, le constructeur prévoit une réduction de ses coûts de production de 1,3% par an et d'importantes synergies grâce à l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Mitsubishi Motors table sur plus de 100 milliards de yen par an (757 millions d'euros) notamment grâce à la baisse du coût des matières premières et de ses investissements en R&D.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte