Le nouveau centre de tri de Suez à Limeil-Brévannes triera 60 000 tonnes de déchets par an

Grâce à un investissement de 15 millions d'euros Suez a construit à Limeil-Brevannes (Val-de-Marne) un nouveau centre de tri hautement automatisé qui traitera 60 000 tonnes de déchets par an.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le nouveau centre de tri de Suez à Limeil-Brévannes triera 60 000 tonnes de déchets par an
Le nouveau centre de tri de Suez à Limeil-Brévannes triera 60 000 tonnes de déchets par an.

Le groupe Suez a inauguré, le 15 mai, son centre de tri de nouvelle génération de Limeil-Brevannes (Val-de-Marne) qui a représenté un investissement de 15 millions d’euros et emploie 90 salariés selon Marie-Ange Debon, directrice générale France, Italie, Europe Centrale et Orientale de Suez.

Le nouveau centre a une capacité de traitement de 60 000 tonnes de déchets par an, soit deux fois plus que l’équipement qu’il remplace et qui était installé sur le même site. Déjà en pleine charge quelques mois seulement après sa mise en service, il peut trier 13 flux différents provenant des ordures ménagères d’un bassin de population d’environ un million d’habitants. L’établissement peut également traiter les flux provenant des consignes franciliennes déployées par Suez dans le cadre du projet Réco ayant pour objectif de récupérer les bouteilles plastiques et les canettes. Une fois trier les différents déchets (papier, bois, cartons, métaux, plastiques, etc) sont orientés vers des filières spécialisées de valorisation.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"La caractéristique de cet équipement c’est d’être innovant et très structuré avec un process très proche des process industriels", précise Marie-Ange Debon. Ainsi les technologies et les équipements mis en œuvre (tri optique, tri par la taille et le poids, tri par aimants, etc) permettent d’avoir un très haut niveau d’automaticité et de rapidité.

Le financement de la nouvelle usine a reçu le soutien de l’Ademe et de Citeo (une société née du rapprochement d’Eco-Emballages et d’Ecofolio).

Patrick Désavie en Île-de-France

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS