Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le Nobel d'économie 2011 aux Américains Thomas Sargent et Christopher Sims

Publié le

Le prix a été attribué ce lundi 10 octobre par les cinq membres désignés du comité Nobel. Les deux chercheurs américains Thomas Sargent et Christopher Sims sont distingués pour leurs travaux empiriques sur les causes et les effets en macroéconomie.

Le Nobel d'économie 2011 aux Américains Thomas Sargent et Christopher Sims © D.R.

Christopher Sims, professeur à l'Université de Princeton, a mis au point une méthode statistique pour démêler les lignes de cause à effet. Elle permet de comprendre comment l'économie est affectée par des changements temporaires dans la politique économique et dans d'autres facteurs. Lui et d'autres chercheurs ont appliqué cette méthode, par exemple, pour analyser les effets d'une augmentation du taux d'intérêt fixé par une banque centrale.

Quant à Thomas Sargent, de l'université de New York, il est connu pour avoir démontrer comment les éléments de macroéconométrie structurels peuvent être utilisés pour analyser les changements permanents dans la politique économique. Cette méthode peut être appliquée à l'étude des relations macroéconomiques lorsque les ménages et les entreprises doivent ajuster leurs attentes à l'évolution économique.

Le comité reconnaît que l'économie est constamment affectée par des évènements imprévus. Il prend pour exemple le prix du pétrole, qui peut augmenter de manière inattendue. L'économie peut aussi être affectée par des variations à plus long terme comme des changements de politique monétaire afin d'instaurer de plus strictes mesures anti-inflation ou une politique fiscale plus rigoureuse. "Une des tâches principales de la recherche en macro-économie consiste à comprendre comment chocs et changements systématiques de politique affectent les variables macroécononomiques à court et à long terme", explique le comité.

Le prix d’économie est officiellement dénommé "prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel". C’est le seul prix qui n’était pas prévu dans le testament de l’inventeur. Le comité rappelle que son choix n’est pas fondé sur des travaux aussi récents que ceux qui pourraient traiter de la crise en cours.

L'an dernier, le comité Nobel a récompensé des spécialistes du marché du travail, le Britannico-chypriote Christopher Pissarides et les Américains Peter Diamond et Dale Mortensen.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus