Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le Niger va signer un accord avec Areva

, , , ,

Publié le

Le gouvernement du Niger s'apprête à renouveler ses accords avec Areva sur l'exploitation de ses mines d'uranium. Une annonce pourrait intervenir dans les prochains jours, a déclaré le ministre des Mines Omar Hamidou Tchiana.

Le Niger va signer un accord avec Areva © AFP

Le Niger, quatrième producteur mondial d'uranium et l'un des pays les plus pauvres du monde, souhaite augmenter les revenus qu'il tire de l'exploitation de ses ressources par Areva, mais le groupe français juge qu'une remise en cause des conditions financières rendrait cette exploitation déficitaire.

"Nous sommes très très près d'un accord. Il ne reste qu'à le finaliser. Nous signerons dans les semaines, voire les jours qui viennent", a déclaré le ministre des Mines Omar Hamidou Tchiana, dans un entretien diffusé le 20 avril au soir par les chaînes de télévision privées Labari et Dounia.

Nouveux dépots d'uranium

Bien qu'ayant débuté les négociations il y a deux ans, Areva et le gouvernement de Niamey n'étaient pas parvenus à s'accorder avant l'échéance, le 31 décembre, des conventions d'extraction signées il y a dix ans. Le Président nigérien Mahamadou Issoufou affirmant que ces contrats constituaient un retour vers l'époque post-coloniale.

Mais le président du directoire d'Areva, Luc Oursel, avait fait état début mars d'un "pas en avant important" dans les négociations, laissant espérer une solution. Le Niger représente plus du tiers de la production d'uranium du groupe français.

Dans la même interview, le ministre des Mines affirme par ailleurs que des études géologiques ont montré la présence potentielle de nouveaux dépôts de pétrole et d'uranium dans le pays. "L'avenir est très prometteur. Des échantillons géophysiques aéroportés ont montré des traces de pétrole dans la région de Tahoua et d'uranium à Tillaberi", a-t-il dit.

Avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle