Le niçois Re.Mec reprend les semi-remorques de Kaiser à Longwyon

Le tribunal de commerce de Briey (Meurthe-et-Moselle) a entériné le 1er novembre la reprise de Kaiser, filiale du groupe Behm, par la société niçoise Re.Mec, qui conserve 95 des 116 salariés de cette usine de semi-remorques.

Partager
Le niçois Re.Mec reprend les semi-remorques de Kaiser à Longwyon

Placée en redressement judiciaire en août, la société Kaiser, filiale du groupe français Behm International, qui employait 116 salariés à Longwyon (Meurthe-et-Moselle), a été reprise par une petite structure de 20 salariés également spécialisée dans la production de semi-bennes.

"Nous comptons préserver la gamme de Kaiser dans son intégralité et y ajouter la fabrication de nos propres produits, des semi-bennes en aciers spéciaux que nous sous-traitions auprès de partenaires italiens", indique Pierre Théry, directeur commercial de Re.Mec. Créée en 1997, l’entreprise de réparation et de carrossage de véhicules industriels a développé dix ans plus tard la marque Re.Mec trailers, essentiellement destinée au marché français. Moins fragiles que les bennes en aluminium, ces véhicules ont remporté un vif succès sur le marché français.

Synergie avec les véhicules dédiés aux charges très lourdes

L’opportunité de la reprise de Kaiser est arrivée à point nommé et permet à l’entreprise de faire jouer une synergie avec les véhicules dédiés aux charges très lourdes assemblés par Kaiser. Re-Mec entend réorganiser intégralement le site meurthe-et-mosellan et prévoit pour 2015 une production de 420 véhicules répartis à parts égales entre les deux gammes.

Pascale Braun

0 Commentaire

Le niçois Re.Mec reprend les semi-remorques de Kaiser à Longwyon

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS