Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le navire amiral de Petit Bateau est à Troyes

, ,

Publié le

Avec la fermeture de l’atelier de Tonnerre (Yonne), l’usine auboise de la marque de sous-vêtements et vêtements reste le seul site de production en France, dédié aux activités à valeur ajoutée.

Le navire amiral de Petit Bateau est à Troyes
Maillot Petit Bateau
© Petit Bateau

Engagée depuis plusieurs années, la fermeture de l’usine de Tonnerre, entraînant la suppression des 20 derniers postes, est effective. Désormais, Petit Bateau ne dispose plus que d’un seul site de production, boulevard Pierre-Murard à Troyes dans l’Aube. Ce dernier voit ainsi son statut de « navire amiral » conforté. « En effet, les ateliers de production sont en phase directe avec le bureau de R&D, les ateliers de prototypage et de petites séries. Notre volonté est de maintenir à Troyes, berceau de la marque, une activité industrielle à forte valeur ajoutée », explique Paul Heilbronner, directeur des ressources humaines de Petit Bateau. Il souligne que la démarche de réduction progressive des sites de production en France - il en restait encore trois en 2006 - s’est traduite par une augmentation globale des effectifs. Aujourd’hui ce sont plus de 1 000 salariés qui travaillent à Troyes, sur les 1 800 personnes employées en France. « Plus de 50 % de la teinture, du tricotage et de la confection du groupe sont toujours réalisés dans l’Aube », insiste le DRH.
Sur les trois prochaines années, Petit Bateau va devoir pallier le départ en retraite de plusieurs dizaines de salariés, ce qui n’est pas sans poser de problème. « Il existe d’une part un déficit de formation et d’autre part une certaine désaffection pour nos métiers. Aussi, fidèle à la tradition de transmission de savoir-faire de l’entreprise, nous recrutons des personnes que nous formons », précise Paul Heilbronner.

Parallèlement à cette concentration de la production sur le site historique de la marque l’entreprise réfléchit à l’avenir des activités de stockage et logistiques, actuellement réparties sur deux sites dans l’agglomération troyenne (Pont-Sainte-Marie et La Chapelle Saint-Luc) où sont employées 340 personnes. « Nous étudions deux options, soit le maintien de deux sites distincts, soit le regroupement sur un seul. Aucune décision ne sera prise avant fin 2012, pour effet en 2014-2015, et de toute façon ces activités resteront à Troyes », assure le responsable RH.

Créée en 1893 à Troyes par Pierre Valton, la bonneterie Valton Quincarlet & fils était à l’origine spécialisé dans la confection de sous-vêtements. L’entreprise a du sa renommée à la culotte « Petit Bateau », créée en1918.
Reprise en 1988 par le groupe Yves Rocher, elle a élargi ses gammes et propose aujourd’hui des vêtements, féminins et masculins, allant de la naissance à l’âge adulte.
Petit Bateau emploie 4 000 salariés dans le monde et réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 300 millions d’euros.

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus