Le Nasdaq va prendre 5% du capital de la Bourse d'Istanbul

ISTANBUL (Reuters) - Nasdaq OMX Group va prendre 5% du capital de Borsa Istanbul dans le cadre d'un accord qui permettra à l'exploitant de la seule place boursière turque d'utiliser les technologies du groupe américain pour tenter d'attirer de nouveaux clients, ont annoncé les deux sociétés mardi.

Partager

La Turquie entend faire d'Istanbul une place financière de premier plan dans la région et l'accord prévoit que Borsa Istanbul, dont le capital est contrôlé par l'Etat, pourra acquérir 2% du groupe américain à l'avenir.

Borsa Istanbul achètera à Nasdaq des technologies de trading, de compensation et d'infrastructures couvrant l'ensemble des classes d'actifs et pourra utiliser et revendre les logiciels concernés dans 25 pays, a précisé son président, Ibrahim Turhan.

Le groupe turc a été créé cette année par la fusion des marchés d'actions, de métaux précieux et de produits dérivés de la capitale économique turque, en vue d'une privatisation.

Ibrahim Turhan a précisé que Borsa Istanbul souhaitait être lui-même coté en Bourse d'ici la fin 2015.

Nasdaq OMX disposera d'une option lui permettant de monter à 7% du capital et recevra en outre des paiements en numéraire.

Seda Sezer; Marc Angrand pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS