Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le moteur hybride se met à l'eau

,

Publié le

La navigation de plaisance peut désormais s'appuyer sur des hybrides diesel. Les moteurs proposés par deux motoristes visent à réduire la consommation de carburant de 25 à 50 %.

L'originalité du moteur de Bénéteau-ZF repose sur la possibilité d'une régénération naturelle des batteries grâce au vent et à l'hélice du bateau. « La technologie automobile récupère l'énergie perdue au freinage, mais les rendements sont faibles. Dans notre système, le bateau doit être en pleine voile. L'hélice pivote de 180 degrés pour se mettre dans le sens inverse de la marche, ce qui permet d'améliorer le rendement de régénération de 70 % par rapport à la position classique », explique Jean-Louis Caussin, le responsable du projet. Cette innovation ne peut fonctionner que sur un voilier.

Après l'automobile, la navigation de plaisance. Deux moteurs hybrides destinés aux bateaux viennent d'être mis au point, l'un par le fabricant franco-italien Nanni Diesel, l'autre par la fondation Bénéteau, alliée à l'italien ZF Marine. « Le principe est celui de l'hybride parallèle, proche de celui utilisé dans l'automobile, où le moteur thermique et le moteur électrique sont sur un même arbre de transmission », explique Jean-Louis Caussin, le responsable du projet élaboré par la fondation Bénéteau. Les deux moteurs, séparés par un embrayage, peuvent être utilisés indépendamment l'un de l'autre. L'économie réalisée sur la consommation reste le principal argument. Sur une sortie typique de plaisance, avec un tiers du temps au ralenti, un tiers à mi-puissance et un tiers à pleine puissance, ce gain est compris entre 25 et 50 %.

ACCUMULATEURS AU LITHIUM ION OU AU PLOMB

Les deux dispositifs diffèrent d'abord par leur technologie de batteries. Le Bénéteau-ZF dispose de batteries lithium ion, fabriquées en Chine par l'américain Valence Technology. « Nous avons choisi, contrairement à ce qui est utilisé dans l'automobile, le lithium-fer-phosphate, qui est le plus sûr car il ne brûle pas et n'explose pas. Sa capacité de stockage est de 20 kWh », explique Jean-Louis Caussin. Nanni, de son côté, a préféré la solution plus classique du plomb. « Elle est 6 à 7 fois moins chère que le lithium et s'adapte très bien à une utilisation marine, où le poids n'est pas un facteur déterminant. Le plaisancier est plus sensible au prix qu'au type de batteries. Nous avions besoin d'un dispositif fiable et éprouvé », estime Jérôme Ordoqui, le responsable applications chez Nanni. Les deux systèmes peuvent être rechargés soit à quai, sur une borne de courant, soit grâce au moteur diesel, qui utilise la génératrice électrique en mode alternateur pour fabriquer de l'électricité stockée dans les batteries.

La solution développée par l'usine de Nanni Diesel (29 millions d'euros de chiffre d'affaires et 78 salariés), à La Teste-de-Buch (Gironde), est adaptable à une large palette de moteurs parmi ceux proposés par le constructeur. Des engins de 21 à 200 chevaux « marinisés » (le système de refroidissement remplace l'air par l'eau) à partir de bases moteur Kubota, Toyota et VM Motori. Des modèles allant jusqu'à 350 chevaux seront bientôt proposés. Plusieurs chantiers proposent l'hybride de Nanni depuis septembre 2009, dont le rochelais Ocqueteau et le breton Armor Boat. Le moteur mis au point par la fondation Bénéteau et le motoriste ZF Marine n'est pas encore commercialisé, mais il a été testé sur le bateau « Océanis 46 » de Bénéteau.

Les deux systèmes restent encore trop chers pour connaître un large succès. Sur un Range Boat de 270 000 euros, la motorisation hybride de Nanni ajoute 8 % à son prix, selon Jérôme Ordoqui. Pour sa part, Jean-Louis Caussin veut limiter le surcoût lié à l'intégration de la solution de Bénéteau-ZF à 10 à 15 % du prix de vente d'un bateau à moteur classique.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle