PME-ETI

Le mosellan Steeltech exporte sa soudure hybride

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Made in France

Le mosellan Steeltech exporte sa soudure hybride
Spécialiste des pièces mécaniques géantes pour les industries lourdes, Steeltech développe un procédé de soudure hybride associant le soudage au magnésium et les techniques du laser. Son but ? Passer du statut de sous-traitant à celui d’ensemblier. "Cette nouvelle technique conforte notre pôle de mécano-soudure dans l’est mosellan", assure Guy Zins, le dirigeant du groupe de 375 salariés répartis entre Creutzwald et Sarreguemines, dans l’ancien bassin houiller. Doté d’un investissement de 6 millions d’euros, le projet, soutenu par Oséo à hauteur de 800 000 euros, doit contribuer à créer 70 emplois. Guy Zins, ingénieur en mécanique, poursuit ainsi le redressement spectaculaire engagé en 2007, lorsqu’il avait repris, au tribunal de commerce de Metz, une entreprise dont[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte