Le moral des investisseurs allemands recule en février

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - L'indice ZEW du sentiment des investisseurs allemands a encore reculé en février après son plus haut depuis avril 2006 atteint en décembre, selon l'enquête mensuelle de l'institut de recherche économique basé à Mannheim.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le moral des investisseurs allemands recule en février

L'indice a baissé à 55,7 en février après 61,7 en janvier alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une stabilité.

Sa composante mesurant les conditions actuelles a en revanche bondi à 50,0 contre 41,2, dépassant nettement le consensus qui était à 44.

Clement Fuest, directeur des recherches économiques au ZEW (Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung), a relativisé la baisse de l'indice principal en notant que la majorité des personnes sondées restaient optimistes.

Il a attribué la baisse au retour d'incertitudes sur les marchés, concernant par exemple les flux de capitaux dans les pays émergents ou la croissance en Chine et aux Etats-Unis, mais aussi la décision de la cour constitutionnelle de Karlsruhe de renvoyer à la Cour européenne de justice la décision sur le programme d'OMT de la Banque centrale européenne.

L'enquête de février a été réalisée auprès de 251 analystes et investisseurs interrogés entre le 3 et le 17 février.

Service économique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS