Economie

Le moral des cadres au plus bas depuis 2004

Publié le

Selon le dernier baromètre Viavoice pour le Figaro/ France Inter/HEC publié lundi 5 septembre, les cadres ont été affectés par la crise financière du mois d’août.

Le moral des cadres au plus bas depuis 2004 © D.R.

Les beaux jours et l’optimisme du printemps ont disparu. Le moral des cadres est tombé en août à son plus bas niveau depuis la création du baromètre en 2004. L’indice global utilisé chute de 30 points. Il passe en dessous des niveaux enregistrés en février 2009 après la crise des subprimes et en mai 2010 après celle de la zone euro.

Dans le détail, 74% des cadres interrogés anticipent une dégradation du niveau de vie (49% en mai) et 78% prévoient une hausse du chômage (39% en mai). Ils sont aussi 48% à penser que leur situation financière personnelle va se dégrader dans les prochains mois.

La cause de ces mauvais chiffres tient selon l’institut à la crise financière liée aux dettes souveraines des Etats-Unis et de l’Europe. Viavoice note dans son sondage réalisé du 18 au 24 août  que les risques de récession inquiètent plus que prévu. "Les Etats n'ont aujourd'hui plus les moyens de relancer l'économie, alimentant le spectre d'un cercle vicieux entre faible croissance et chute des marchés boursiers", précise l’institut.

Ce sondage est publié le jour même où José Manuel Barroso tente de rassurer, en confiant qu’il n’y a pas de risque de récession dans l’Union européenne. Malgré tout, il assure que la croissance devrait rester modérée.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte