« Le modèle économique des satellites en orbite basse n'est pas encore validé », selon Jacques Rames d'AlixPartners

Directeur de l'activité télécoms du cabinet AlixPartners, Jacques Rames décrypte pour L'Usine Nouvelle les enjeux des nouveaux acteurs du marché du satellite. Il rappelle qu'au-delà de la maîtrise technologique qui requiert plusieurs millions d'euros, la concurrence et le succès de ces projets ambitieux se fera aussi dans la maîtrise de la relation commerciale avec le client final. C'est peut-être là que se trouve la véritable disruption qui menace les opérateurs historiques. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

« Le modèle économique des satellites en orbite basse n'est pas encore validé », selon Jacques Rames d'AlixPartners
Jacques Rames est directeur de l'activité télécoms du cabinet AlixPartners.

L’Usine Nouvelle. – Les nouveaux entrants sur le marché des satellites peuvent-ils concurrencer les sociétés historiques du secteur ?

Jacques Rames. – Il s’agit de deux marchés très distincts. D’un côté, ceux que vous appelez les historiques. Ce sont des acteurs le plus souvent continentaux qui exploitent des satellites géostationnaires. Leur cœur de métier est de fournir de la capacité pour des flux vidéo. Certes, le marché de la vidéo est en baisse, mais il continue à représenter 60 à 65% des revenus de ces acteurs.

Par ailleurs, émergent des besoins pour la mobilité, que ce soit pour le transport aérien ou maritime. Pour les opérateurs historiques, le Covid a eu un impact négatif, car sur ce segment, le business a reculé très fortement, notamment dans l’aérien.

La nouveauté relative est ce qu’on appelle le broadband, qui désigne la fourniture d’accès et de services à large bande, là où les opérateurs télécoms traditionnels ne peuvent pas aller par des connexions terrestres, pour des raisons économiques ou géographiques. Sur ce marché, est apparue une rupture technologique avec de nouveaux acteurs comme Starlink ou OneWeb, les deux acteurs les plus avancés, ou Kuiper d’Amazon qui prévoit également de se positionner sur ce secteur.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement