L'Usine Aéro

Le ministère de la Défense donne le coup d'envoi à deux nouveaux programmes

,

Publié le

Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, a dévoilé deux nouveaux programmes de défense aéroterrestre incluant notamment des drones (avions sans pilote).

Cette annonce a été faite lors de l'inauguration du salon Eurosatory, le grand rendez-vous des industriels de l'armement terrestre. Le premier volet concerne un démonstrateur de drone, Euromale, destiné à des missions de renseignement, de reconnaissance et de surveillance, qui associe EADS comme maître d'œuvre général, et le tandem Dassault Aviation et Thales pour le développement. Dassault serait plus particulièrement en charge du système vol tandis que Thales aurait la maîtrise du système sol. D'un montant de 300 millions d'euros, financé pour moitié par les industriels, ce projet prévoit le premier vol du démonstrateur d'ici 2008. Le second programme, d'un montant de 135 millions d'euros, concerne un démonstrateur de « bulle opérationnelle aéroterrestre » qui mettra en réseau des combattants au sol, des blindés et des drones de façon à coordonner leur action sur le champs de bataille. Là encore, le ministère de la Défense a demandé aux industriels de mettre en commun leurs compétences : ce projet va fédérer Giat Industries, comme maître d'œuvre, Sagem, le missilier MBDA et le groupe EADS. En principe, les premiers essais auront lieu en 2007, avec une seconde phase en 2010.
GLB

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte