Le milliardaire Carlos Slim favorable à la semaine de travail de trois jours... jusqu'à 75 ans

Après les fondateurs de Google, une autre voix s'élève pour la remise à plat de la durée hebdomadaire de travail : celle de Carlos Slim, patron du groupe mexicain de télécoms America Movil… et deuxième homme le plus riche du monde.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le milliardaire Carlos Slim favorable à la semaine de travail de trois jours... jusqu'à 75 ans

Repenser radicalement l'organisation temporelle du travail. C'est l'idée lancée il y a quelques jours par le fondateur de Google Larry Page, et reprise par le milliardaire mexicain Carlos Slim lors d'une visite au Paraguay, dans le cadre d'un forum organisé par la fondation Circulo de Montevideo. Mais si le diagnostic est partagé, les solutions diffèrent. Pour le deuxième homme le plus riche du monde (derrière Bill Gates), il faudrait travailler moins d'heures par semaine… mais beaucoup plus longtemps.

retraite à 75 ans

Slim suggère que l'âge de la retraite soit reculé à 70, voire 75 ans, pour suivre l'allongement de la durée de vie. Mais dans le même temps, le temps de travail serait réduit à 3 jours par semaine, 11 heures par jour. Soit 33 heures de travail hebdomadaire, bien loin de la durée légale au Mexique (48 heures), aux Etats-Unis (40 heures) et bien sûr en France (35 heures). Les quatre jours de repos dégagés seraient consacrés aux loisirs, au divertissement, à l'éducation des enfants. De quoi générer une main d'œuvre "en meilleure santé et plus productive", tout en apportant une réponse aux problèmes de financement des retraites.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Carlos Slim parle d'expérience : le Financial Times rappelle que dans son entreprise Telmex, les personnes censées partir à la retraite à 50 ans se sont vues proposer de continuer à travailler, mais un jour de moins par semaine (4 jours) pour le même salaire. Carlos Slim lui-même, à 74 ans, ne semble pas pressé de partir à la retraite... mais ne va pas jusqu'à s'imposer le régime de trois jours de travail par semaine.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS