Le Midest a ouvert dans le calme à Paris-Nord-Villepinte

Le Midest, le salon de la sous-traitance industrielle, s’est ouvert dans la sérénité au parc des expositions de Paris-Nord-Villepinte, mardi 17 novembre. Le nombre de visiteurs n’est pas notablement différent de celui des éditions précédentes.
 

Partager


Lors de l'édition 2014 - DR

La rame de RER presque vide qui emmenait les voyageurs sur le site du parc des expositions de Paris-Nord-Villepinte pouvait faire craindre des allées désertes au Midest. Il n’en est rien. Pour sa matinée d'ouverture, mardi 17 novembre, le salon de la sous-traitance industrielle bénéficie d'une fréquentation comparable à celle des éditions précédentes. Et, même si les visiteurs ne se bousculent pas, les exposants restent sereins.

La sécurité a été renforcée, avec un premier contrôle dès l’entrée sur la zone du parc des expositions. Le contrôle, plus approfondi, à l’entrée du Midest n’est pas très différent de ce que l’on connaissait déjà dans le cadre du plan Vigipirate lors de salons précédents. Et les visiteurs entrant directement à Tolexpo échappaient aux vigiles…

Parmi les exposants, le groupe AGS avait prévu un effectif allégé pour ce premier jour. Tous les membres de l’équipe de ce sous-traitant de grands groupes aéronautiques, automobiles ou ferroviaires présents sont occupés. Un autre exposant, un brin fataliste, rappelle que le Midest avait déjà rencontré des vicissitudes, comme les émeutes de 2005 ou des mouvements de grève. Les récents événements tragiques ne semblent pas avoir de répercussions notables.

"Nous restons optimistes"

"Ce matin a été calme, avec une fréquentation moindre que celle de l’année dernière, estime pour sa part Pierre Roussel, administrateur de l’association Mase Nord Pas-de-Calais, sur le stand de Dunkerque communauté d’agglomération. Mais 2014 avait été une excellente année. Nous restons optimistes, d’autant qu’une baisse de la fréquentation ne signifie pas forcément moins de contacts utiles".

Françoise Vanywaede, PDG de Vanywaede SA, l’un des deux derniers fondeurs de bronze français, reste circonspect. Les premières heures ont été très calmes, alors que l’entreprise, l’une des plus anciennes du Midest avec 45 ans de participation, a réalisé cette année un effort particulier sur la taille de son stand. Les exposants de cette édition du Midest 2015, ouvert dans des conditions extérieures si particulières, semblent mettre, dans une quasi-unanimité, un point d’honneur à travailler comme à l’accoutumée.

Patrice Desmedt

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie

Amélioration continue

LE SUR MESURE INDUSTRIEL

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Consultant Transition Energétique du Maritime (F/H)

BUREAU VERITAS - 19/01/2023 - CDI - Nantes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS