"Le métrologue revient sur le devant de la scène"

Sandrine Gazal est secrétaire générale du Collège français de la métrologie, qui organise le prochain Congrès international de métrologie, du 3 au 6 octobre 2011 à Paris. Plus de 800 spécialistes du contrôle-mesure y participeront.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'Usine Nouvelle - Quels seront les nouveautés de cette quinzième édition du Congrès de la métrologie ?
Sandrine Gazal - Pour la première fois, ce Congrès sera organisé en même temps que le salon MesureExpovision. Ce qui permettra aux visiteurs du salon de découvrir l'offre des fournisseurs mais aussi, de détecter les dernières tendances. Les 800 spécialistes venus de 40 pays, dont 60% seront issus de l'industrie, pourront ainsi comparer les différentes solutions pour faire leur choix sans se tromper. Evolution du métier, adéquation des solutions aux vrais besoins, innovations technologiques… la manifestation sera riche en débats sur les différents développements de ce domaine.

Comment évolue la métrologie ?
Considéré souvent comme le parent pauvre dans l'entreprise, le métrologue revient sur le devant de la scène. Alors que l'industrie, en souffrance depuis deux ans, redémarre doucement, les propositions d'embauches de responsables du service mesure/métrologie affluent. C'est un signe fort qui démontre que les entreprises réfléchissent au processus de contrôle/mesure, essentiel pour assurer la qualité des produits que nous consommons ou utilisons tous les jours. Les industriels s'aperçoivent ainsi que trop de mesure tue la mesure. Certaines opérations aux coûts élevés sont-elles réellement nécessaires, à quel intervalle de temps faut-il mesurer ? Il faut faire le tri dans les différentes démarches de mesure/contrôle et adopter le juste nécessaire. Le Congrès définira le profil du métrologue de demain.

Qui est concerné par cette réflexion ?
Elle ne se limitera pas qu'aux métrologues. Tous les utilisateurs, directs ou indirects, des résultats de la mesure sont concernés : R & D, bureaux d'études et de méthodes, production, etc. Un processus de contrôle efficace à tous les échelons de la production est une source de profit non négligeable. C'est une bonne action écologique aussi, car on évite de fabriquer des rebuts que l'on jettera.

Vous avez préparé un riche programme pour les participants…
Effectivement, près de 180 conférences et six tables rondes industrielles seront consacrées à des sujets comme les nano et micro-technologies, les mesures électriques extrêmes, la métrologie en biologie et en santé, les programmes européens de recherche en métrologie et leurs applications industrielles…

Nota : le programme est disponible sur www.metrologie2011.com

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS