Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le Grand Paris Express affichera des retards sur plusieurs tronçons

Cédric Soares

Publié le

Le nouveau calendrier du métro automatique du Grand Paris a été dévoilé jeudi 22 février par le Premier Ministre Edouard Philippe et la ministre déléguée aux Transports Elisabeth Borne. L'ensemble du projet sera bien réalisé d'ici 2030. Mais d'importants retards sont prévus sur plusieurs tronçons. Voici le détail ligne par ligne. 

Le Grand Paris Express affichera des retards sur plusieurs tronçons
La carte du métro du Grand Paris Express

Fin du suspense, le métro automatique du Grand Paris Express a enfin un nouvel échéancier. Le périmètre - 200 kilomètres, 68 nouvelles gares - et son objectif global de fin du chantier à 2030 sont maintenus. Toutefois, un important retard est annoncé sur certains tronçons. Le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre déléguée aux Transport, Elisabeth Borne, ont détaillé jeudi 22 Février, le calendrier de chacune des lignes :

ligne 14.- Les extensions nord (Saint-Lazare/Saint-Denis Pleyel) et sud (Olympiades/Aéroport d’Orly) seront mises en service en 2024.

Ligne 15.- Le tronçon sud entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs sera mis en service en 2024. Le bouclage de la ligne sera réalisé d’ici 2030.

Ligne 16.- Le tronçon Saint-Denis Pleyel/Le Blanc Mesnil (commun avec la ligne 17) et le tronçon Bourget RER/Clichy Montfermeil seront mis en service en 2024. Le prolongement jusqu’à Noisy-Champs sera réalisé au plus tard en 2030.

Ligne 17.- Le tronçon entre Saint-Denis Pleyel et Le Blanc Mesnil (commun avec la ligne 16) sera mis en service en 2024. Une étude va être menée sur la possibilité de desservir la gare du Bourget à cette même échéance en prévision des Jeux Olympiques de 2024. Le prolongement jusqu’au Triangle de Gonesse sera mis en service en 2027 et celui vers Le Mesnil-Amelot en 2030. Des études seront conduites pour améliorer les liaisons bus d'ici 2024 entre Garges-les-Gonesse et Goussainville, entre la gare du Parc des Expositions et Roissy ainsi qu’entre Aulnay-sous-Bois et Tramblay-en-France.

Ligne 18.- Le tronçon entre Orly Aéroport et le plateau de Saclay sera réalisée au plus tard en 2027. Le prolongement de la ligne jusqu’à Versailles est maintenu en 2030. Elisabeth Borne a également ajouté que l’offre de bus en sites propres sera renforcée entre Massy et Saint-Quentin-en-Yvelines d’ici là. Les travaux devraient commencer dès 2020.

Elisabeth Borne a également précisé que "les marchés de toutes les lignes seraient signés dans le quinquennat", afin "de valider le coût à terminaison et le calendrier de mise en service".

Edouard Philippe a, lui, annoncé que la Société du Grand Paris (SGP) allait changé de président, Philippe Yvin devant être remplacé au cours des prochaines semaines, et qu'elle benéficierait de moyens humains supplémentaires. Le Premier ministre a également demandé à la SGP de préparer "un plan d'optimisation permettant de comprimer le coût globlal du projet".

Le chef du gouvernement veut obtenir "une optimisation de l'ordre de 10 %" du cout global du Grand Paris Express estimé, jusque là, à 35 milliards d'euros. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle