Le Medef et la CGPME bataillent sur la représentativité

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le Medef et la CGPME bataillent sur la représentativité
Le Medef ne décolère pas : les textes prévoient qu’en 2016, le poids des organi­sations patro­na­les se mesurera en fonction du nombre de leurs en­tre­pri­ses adhérentes, sans tenir compte de celui des salariés. Des dispositions qui avantagent l’UPA et la CGPME dans la répartition des financements et des sièges au sein des instances paritaires. Le Medef a saisi le Conseil d’État, qui se tourne vers le Conseil constitutionnel, pour les faire annuler. Pas vraiment un signe d’apaisement, alors que Medef et CGPME négocient pour trouver un accord sur le sujet. De plus, le Medef, plus guerrier que jamais, a lancé une campagne de communication en direction des TPE et des PME. La CGPME a immédiatement répliqué par un communiqué virulent. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte