Le Medef choisit l'indépendance financière

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Le Medef veut se passer de l’argent du paritarisme, soit 4,5 millions d’euros versés chaque année par différents organismes (Unédic, Apec, Action logement...) et 12 % de son budget. Le reflux sera progressif, pour parvenir en 2023 à des ressources issues à 100 % des cotisations et du Fonds pour le financement du dialogue social (12 millions d’euros). L’arrivée de nouvelles fédérations (télécoms, sport et cycle, industries nautiques, portage salarial) apportera d’autres moyens au Medef et des économies seront réalisées, notamment sur la communication. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte