Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le Maroc, the place to be des ingénieurs

Marine Protais , , ,

Publié le

Les équipementiers et sous-traitants automobiles ont déjà fait du Maroc une terre d’accueil pour baisser leurs coûts et suivre les constructeurs automobiles. Renault est installé depuis 2012 à Tanger, PSA a lancé ses premières productions début 2018 à Kénitra, Volkswagen devrait aussi s’y implanter. Les ingénieristes, portés par l’externalisation croissante de la R & D, y renforcent également leurs troupes. Alten a inauguré le 19 octobre à Rabat son second centre au Maroc qui sera majoritairement dédié à l’automobile et dans lequel il compte employer 550 ingénieurs. Quelques jours auparavant, son concurrent Altran annonçait la création d’un joint-venture à Casablanca baptisé MG2 avec le canadien Magna. Environ 500 ingénieurs issus des deux sociétés y travailleront pour des clients de l’auto. Cette nouvelle entité vient compléter le centre d’Altran de Casablanca créé en 2012. à l’horizon 2020, ce sont 650 000 véhicules qui devraient être produits par an au Maroc. En plus d’être estampillés made in Morocco, certains pourront se targuer d’être aussi design in Morocco.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle