Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Le Maroc compte plus de 42 millions d'abonnements mobiles

, ,

Publié le

Le parc marocain d'abonnements mobiles a connu une croissance de 8,73% en 2013 avec un taux de pénétration de 130% selon le régulateur national. Au total, 42,4 millions abonnements étaient compabilisés au Maroc à fin décembre 2013. Meditel, filiale d'Orange garde de peu sa place de numéro deux derrière Maroc Telecom et devant Inwi.

Le Maroc compte plus de 42 millions d'abonnements mobiles
Logo de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications marocaine (ANRT)
© anrt

Le mobile garde le vent en poupe au Maroc. Le nombre d'abonnements a dépassé les 42 millions soit une hausse de 8,73%. Ces chiffres ont été publiés par le régulateur marocain, l'ANRT (Agence nationale de réglementation des télécommunications) ce 28 janvier. Sur une population totale de 34 millions d'habitants, le taux de pénétration du mobile atteint donc près de 130% au Maroc. Pour mémoire, il atteignait seulement 31% voilà 10 ans. Par comparaison, dans la région, ce taux de pénétration s'élève à 115% en Tunisie et environ 100% en Algérie.

Le parc mobile au Maroc se décompose en offres post et prépayées. Les deux ont progressé en 2013 selon l'ANRT.

Mais l'offre prépayée représente 95% du total. Elle a atteint 40,29 millions, soit  une hausse de 8,45% sur l'année. Concernant le mobile post payé, le parc a atteint 2,13 millions d’abonnements avec une croissance de 14,38%.

L'envoi de SMS explose au Maroc. En un an, le nombre de SMS sortants est passé de 2,016 à 3,541 milliards par trimestre. Par comparaison en France, ce chiffre s'élève à environ 45 milliards par trimestre.

Au plan commercial, Meditel, détenu à 40% par le groupe Orange, a gardé sa place de numéro deux du marché dépassant Inwi d'une courte tête (voir encadré) . Maroc Telecom vendu en 2013 par Vivendi à Etisalat, reste pour sa part leader.

En termes de consommation, au quatrième trimestre 2013, le nombre de minutes mobiles consommées par client a atteint 83 minutes en moyenne par mois à fin décembre 2013 (+ 11%). Cet accroissement s’accompagne d’une évolution annuelle importante du trafic sortant mobile de +23,22%.

Beaucoup moins important que le parc mobile, le parc fixe s'établit à 2,9 millions d'abonnés et recule même de 10,8%. L’usage mensuel moyen sortant par client a, par contre, crû de 13% passant à 125 minutes. La croissance annuelle du trafic voix sortant a quasiment stagné progressant d'un petit 1,48%.

boom de la 3G

La croissance du marché des télécoms est soutenu par l'évolution des prix qui a poursuivi une rapide tendance baissière, selon l'ANRT. Mesurés par le revenu moyen par minute, les prix des communications mobiles ont connu une baisse annuelle de 23% en 2013.

A fin 2013, l’ARPM (Average revenue per minute ou revenu moyen par minute) mobile s'élève à 0,41 dirham (4 centimes d'euro) hors-taxes par minute, contre 0,53 dirham (5 centimes d'euro) un an auparavant. Le prix du fixe voit son ARPM baisser de 13% sur un an, passant à 0,69 dirham (6 centimes d'euro) fin décembre 2013.

Le prix du segment internet dans son ensemble enregistre également une baisse de 14% sur la facture moyenne mensuelle par client Internet d'un montant de 36 dirhams (3,2 euros) hors taxes par mois et par client au quatrième trimestre 2013. Elle s'obtient en divisant le chiffre d'affaires par le parc moyen d'abonnés internet.

Le prix de l’ADSL a connu une baisse de 12%. Celui de la 3G encore plus fort a été de 22%. A fin décembre 2013, la facture moyenne s’établit à 21 dirhams (1,87 euro) hors taxes par mois pour l’Internet 3G et à 98 dirhams (8,72 euros) par mois pour l’ADSL.

A fin décembre 2013, le nombre d’abonnés Internet fixe et mobile a atteint  5,77 millions. Il représente un taux de pénétration de 17,58% en augmentation de 45,97%. Mais sur ce total, l'internet mobile se taille la part du lion. La 3G avec 4,93 millions d’abonnés s'accapare 85,53% du parc global, en progression annuelle de 50,86%. Le parc ADSL fixe avec 840 000 abonnés (14,47%) a lui augmenté de 22,62%.

Année après année, les marocains sont de plus en plus connectés.

Nasser Djama

Meditel, filiale d'Orange, numéro deux
Seuls trois opérateurs se partagent le marché marocain du mobile. L'opérateur historique Maroc Telecom détient 18,17 millions de comptes actifs (42,85% du marché) suivi par Méditel (filiale à 40% d'Orange) avec 12,38 millions (29,18%) et Inwi, filiale de la SNI avec 11,86 millions de lignes (27,97%). Traditionnel numéro deux, Meditel est sévèrement talonné par Inwi, dernier arrivé et qui continue sa forte croissance. Depuis fin 2012, il a gagné plus de 2 millions de lignes, un bond de plus de 20%.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle