Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Le Maroc compte 16 millions d’internautes et se prépare à la 4G

, ,

Publié le

La dernière étude de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) du Maroc confirme l’usage croissant des TIC au Maroc. Alors que la 4G est attendue pour l’an prochain, le nombre d’internautes a été multiplié par quatre en moins de cinq ans. Un marocain sur deux est connecté.

Le Maroc compte 16 millions d’internautes et se prépare à la 4G
Agence Meditel à Casablanca
© meditel

Le lancement des appels d’offres pour la 4G au Maroc se fera avant la fin de l’année vient d’annoncer Azdine El Mountassir Billah, directeur général de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), le 21 mai à Rabat.

Le Maroc, l’un des premiers pays africains à se doter de la technologie 4G

Selon le quotidien marocain La Nouvelle Tribune rapportant ses propos à l’occasion de la présentation des orientations 2014-2018 du secteur dans le royaume, "l’ouverture des services sera envisagée courant 2014, ce qui ferait du Maroc l’un des premiers pays africains à se doter de cette technologie."

Cette annonce très attendue (et aussi redoutée au vu des investissements à réaliser !) par les trois principaux opérateurs du pays à savoir Maroc Telecom, Inwi et Meditel va sans doute encore dynamiser le marché des télécommunications. Et ravir, sans doute, les détenteurs de smartphones, de plus en plus nombreux : en 2012 ceux-ci représentaient déjà 16% de la population, un chiffre en hausse de 30%, soit un parc de 3,6 millions de terminaux.

Si les opérateurs marocains notent depuis quelque mois une stagnation des factures téléphoniques sous l’effet du ralentissement économique, l’usage des technologies de l’information et de la communication ne cesse en fait de progresser au Maroc.

92% de la population était équipée en téléphonie mobile en 2012

C’est ce qui ressort de la dernière étude annuelle de l’Agence Nationale de Réglementation des télécommunications. Publiée le 21 mai, celle-ci dresse un tableau complet des usages numériques des marocains, à commencer par le mobile. (voir l'étude complète ci-dessous).

Ainsi 92% de la population  était équipée en téléphonie mobile en 2012 contre 87% en 2011. Voilà cinq ans encore, ce taux n’était que de 66%.
Mais le taux d’utilisation en téléphonie mobile contraste avec l’atonie du marché du fixe. Seuls 31% des foyers en sont équipés et ce chiffre s’inscrit même en recul : il était de 39% en 2010 !

Sur l’accès à internet les évolutions sont marquantes.

L’an dernier 15,6 millions d'individus de 6 à 74 ans se sont connectés à Internet, soit une hausse de 4,69% sur 2011. En clair pour une population de 32,5 millions d'habitants, plus d'un Marocain sur deux est un internaute au moins occasionnel (au cours des 12 derniers mois). Et un quart de la population des 6 -74 ans se connecte au moins une fois par jour.

Le taux de raccordement à internet des foyers marocains atteint 39% en 2012 contre 35% en 2011… et surtout 14% en 2008. En quatre ans, la diffusion d’internet à domicile aura donc presque été multiplié par quatre !

"La croissance de la 3G a de nouveau participé à la démocratisation de l’accès à Internet au domicile", note l’étude de l'ANRT

A noter par ailleurs que seulement 17% des connexions se font sur le lieu de travail.

Facebook, une véritable passion marocaine

En fait, ce sont surtout les réseaux sociaux, , qui sont devenus une véritable passion nationale. Plus de 85% des internautes utilisent Internet pour les consulter, Facebook en tête avec 5,4 millions de profils enregistrés au Maroc.

 

Les sites administratifs eux ne séduisent que 17% des Marocains et les sites d'achats en ligne seulement 4%. Avec 300 000 internautes ayant acheté en ligne en 2012, l'e-commerce reste à inventer au Maroc!

Enfin, l’étude de l’ANRT assure que désormais 43% des foyers disposent d’un micro-ordinateur ou d’une tablette numérique, ce taux atteint même 56% en zone urbaine contre 18% seulement en zone rurale. Ce qui illustre la persistance d'une réelle fracture numérique dans le royaume.
 

Pierre-Olivier Rouaud

 

Les conditions de l'enquête
L’enquête a ciblé la population de 12 à 65 ans vivant en zone urbaine et rurale électrifié. Le terrain a été réalisé de janvier à février 2013 par interview direct (face à face) auprès de 1750 ménages. Comme l'année passée, l'enquête a bénéficié d'une collaboration du HCP (Haut-commissariat au plan) qui a permis de valider les choix pour l’enquête Ménage.

PDF ANRT by L'Usine Nouvelle

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle