Le mariage Alstom-Siemens n’aura pas lieu

Bruxelles vient de faire part de sa décision, ce mercredi 6 février à 11 heures 55. La commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager s’oppose à cette fusion.

Partager
Le mariage Alstom-Siemens n’aura pas lieu

"La Commission a interdit la concentration parce que les entreprises n'étaient pas disposées à remédier aux importants problèmes de concurrence que nous avons relevés." La Commission européenne vient d’interdire la fusion entre Alstom et Siemens. Lors d’une conférence de presse qui se tient ce mercredi 6 février, la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager a rappelé que "cette décision était extrêmement rare. Seuls sept fusions avaient été jusqu’à ce jour bloquées, mais elle aurait amené une hausse des prix, une baisse des innovations et du choix." Les entreprises n’ont pas proposé les solutions adéquates et "nous avons décidé d’empêcher la construction de monopoles nuisibles"

"Le rachat d'Alstom par Siemens"

La commissaire européenne n’a pas parlé de fusion, mais "du rachat d’Alstom par Siemens". Deux champions européens plutôt qu’un sur le marché du ferroviaire, c’est ce qu’a privilégié l’Europe. Elle a évoqué "l’absence de mesures compensatoires suffisantes, […] sur les systèmes de signalisation qui assurent la sécurité des passagers et pour les futures générations de trains à très grande vitesse". Et d’évoquer la rareté des appels d’offre sur la très grande vitesse en Europe. Il y en a actuellement un seul, au Royaume-Uni et la fusion aurait réduit les possibilités de choix.

Pour les systèmes de signalisation, dans certains secteurs, la concurrence aurait totalement disparu. Et de rappeler que les infrastructures ferroviaires sont largement financées par les contribuables européens.

Un feedback négatif

La commissaire a rappelé que le chinois CRRC, dont 90% des activités ont lieu en Chine, avait vendu quelques systèmes de métro aux Etats-Unis, mais remporté aucun appel d’offre hors de Chine sur la très grande vitesse.

Margrethe Vestager, qui a rappelé qu’il s’agissait des deux plus grands acteurs du ferroviaire en dehors de la Chine, que "nous n’étions pas les seuls à arriver à cette conclusion. Les consommateurs, les concurrents, les syndicats, nous ont donné un feedback négatif."

1 Commentaire

Le mariage Alstom-Siemens n’aura pas lieu

Hannon
06/02/2019 15h:46

Encore un exemple de plus ou la technocratie européenne bloque des synergies intelligentes pour pourvoir lutter face au chinois et au américains. Le jour ou les technocrates auront compris que l'europe est le terrain de jeu des chinois et des américains.. il sera trop tard pour réagir, nos savoirs seront obsolètes et les capacités financières épuisées. Les dirigeants européens ont laissé partir les technos de la téléphonie il y a 15 ans et aujourd’hui nous sommes surpris du comportement et du positionnement de Huawai... naifs nous sommes. Et demain notre énergie sera chinoise ou américaine ? réveillez vous et arrêtez de vous battre entre états européen Nous n'avons vraiment pas les dirigeants européen que nous méritons

Réagir à ce commentaire

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS