Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le marché mondial des voitures neuves devrait continuer à stagner en 2019

Rémi Amalvy ,

Publié le

Infographie Avec une progression d'à peine 1%, le marché mondial des voitures neuves n'a pas excellé en 2018. La faute à un contexte économique défavorable pour une majorité de pays. La stagnation devrait se poursuivre en 2019, avec une croissance prévue quasi nulle.

Le marché mondial des voitures neuves devrait continuer à stagner en 2019
La croissance mondiale du marché des voitures neuves devrait être presque nulle en 2019.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Après des résultats en demi-teinte l’an dernier, le marché automobile mondial ne devrait pas faire mieux en 2019. Selon les chiffres publiés par l’Observatoire Cetelem le 8 janvier, la croissance sera potentiellement nulle cette année, après une progression limitée à environ 1% en 2018.

En Europe, la mise en place de la nouvelle norme WLTP a fait dégringoler les ventes de 23% en septembre, 7,3% en octobre et 8,3% en novembre. Pour l’ensemble de l’année 2018, le marché a reculé de 7% au Royaume-Uni, de 3,1% en Italie et de 0,2% en Allemagne. Seule l’Espagne a connu une solide hausse de 7%, suite logique de la remontada amorcée il y a quelques années. La France a affiché sa cinquième année de hausse consécutive, avec +3%. Mais il s’agissait certainement de la dernière. Le recul attendu est compris entre 3 et 4% pour 2019.

Globalement, à l'échelle européenne, le marché européen semble, au mieux, s'être stabilisé en 2018 au niveau de 2017. Le renforcement du ralentissement économique et des mesures anti-voiture en ville devrait aboutir à une baisse des ventes de véhicules légers en 2019. Pour le cas de la France, la pratique de plus en plus courante du leasing (Location avec Option d’Achat et Location Longue Durée, adoptée par 35% des ménages français en 2017) devrait permettre d’amortir la chute, notamment grâce à la mécanique de renouvellements programmés des contrats de location.

Chute quasi historique en Chine

Pour la première fois en vingt ans, la Chine a vu ses ventes mensuelles diminuer en 2018. Une conséquence du ralentissement de l’économie et des tensions commerciales avec les Etats-Unis. La baisse a débuté en juillet avec -4% et a continué pour se transformer en chute en novembre (-13,9%), pour une perte globale sur l’année de 3%. Les prévisions pour 2019 tablent sur une reprise n’excédant pas 4%, pour un volume supérieur à 29 millions de véhicule.

L’évolution des ventes aux Etats-Unis en 2018 se maintient à un niveau quasi nul, mais positif, avec un cumul annuel de 0,3%. Mais la hausse des taux d’intérêt et des droits de douanes pour les véhicules importés, bien que bientôt en pause, devrait entraîner une chute du marché. Les prévisions font état de -4% en 2019.

Même son de cloche au Japon, où les ventes de voitures se sont stabilisées à +0,7% en 2018. Cependant, le marché devrait repartir à la baisse en 2019 selon les prévisions. Une évolution négative structurellement liée au déclin démographique du pays.

Tout va bien pour le Brésil, la Russie et l'Inde

Presque à l’unisson, la Russie et le Brésil affichent tous deux une croissance de leur marché de 14%, avec respectivement 1,8 et 2,5 millions d’unités vendues. Leur croissance soutenue devrait se poursuivre en 2019.

Après une hausse de 9,5% en 2017 et des chiffres toujours positifs pour 2018, la croissance du marché indien devrait se poursuivre en 2019. Il représente tout de même plus de 4 millions de véhicules légers commercialisés annuellement, soit plus que n’importe quel pays européen.

(Crédit graphiques : L’Observatoire Cetelem)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle