Le marché français de l'énergie encore méconnu du consommateur

Un Français sur deux ne sait toujours pas qu'il peut changer de fournisseur d'énergie. Ils sont pourtant pléthore depuis l'ouverture du secteur il y a dix ans : EDF, Engie, ekWateur, Dyneff, Direct Energie, Eni, Sowee… Pour se démarquer, et attirer le consommateur, tous vont sans doute devoir peaufiner leur communication avec l'entrée d'un poids lourd comme Total sur le marché.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le marché français de l'énergie encore méconnu du consommateur

L'ouverture à la concurrence du marché de l'énergie ? Beaucoup en parlent mais peu en connaissent vraiment les contours. Tel est le premier constat qui ressort du baromètre annuel du médiateur de l'énergie* diffusé le 17 octobre. "Alors que la concurrence s’est intensifiée ces derniers mois dans le secteur de l’énergie, avec l’arrivée de plusieurs nouveaux fournisseurs, les consommateurs demeurent attentistes. Les Français s’intéressent peu à ce secteur, pourtant ouvert depuis juillet 2007, et méconnaissent son fonctionnement", constate le médiateur.

1 Français sur 2 ignore qu'il peut changer de fournisseur

Le droit au changement de fournisseur d'énergie n'est encore connu que de 50% des Français, un résultat quasiment stable depuis 2012. Un chiffre qui ne devrait guère s'améliorer puisqu'en 2017, seuls 20% d’entre eux ont cherché à obtenir de l’information sur l’ouverture à la concurrence, même s’ils sont 64% à la juger positivement. 15% des Français interrogés ont déclaré cette année avoir changé de fournisseur d’électricité (19% pour le gaz naturel), dont une grande majorité (75%) pour faire des économies. Autre frein à la meilleure connaissance du marché : les démarches, même si elles semblent simples pour 55% des Français, 20% des personnes interrogées pensent à tort que le changement de fournisseur est payant ou encore, 12%, qu’il nécessite de changer de compteur. Dernier élément relevé dans le baromètre relatif à la compréhension globale du marché : les consommateurs ne parviennent majoritairement pas à citer d’autres fournisseurs que leur fournisseur actuel, quand ils sont capables de l’identifier. Ainsi par exemple, 29% des répondants estiment qu'Engie et EDF forment une seule entreprise.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La suppression de TRV, un peu mieux prise en compte

Les tarifs réglementés, eux, sont un peu mieux connus. "Le débat, cet été, sur la suppression à venir des tarifs réglementés de vente de gaz naturel a permis de mieux faire connaître leur existence", note le baromètre. Ainsi 46% des Français ont déclaré en avoir entendu parler en 2017, contre 42% en 2016 et 36% en 2011. "Mais les idées fausses perdurent". Par exemple, parmi ceux qui connaissent les tarifs réglementés, 45% pensent qu’ils sont proposés par tous les fournisseurs et 22% qu’il est interdit de revenir aux tarifs réglementés après les avoir quittés.

La concurrence accrue va-t-elle conduire à plus de pédagogie?

L'arrivée de Total dans le secteur de l'électricité, devrait stimuler les acteurs de l'énergie pour se faire connaitre. En effet le géant pétrolier français souhaite distribuer de l'électricité et du gaz aux particuliers en France d'ici à la fin de l'année. Le groupe s'est donné pour ambition de devenir à terme un acteur majeur de la production et de la distribution d'électricité, avec 3 millions de clients cible. Il a créé, dès 2016, une nouvelle division pour y regrouper ses activités dans l'électricité, le gaz et les énergies nouvelles. En se lançant dans ce nouveau métier, Total, qui a racheté l'an dernier le distributeur belge Lampiris, viendra concurrencer EDF et Engie. A l'occasion de la fin des tarifs réglementés de l'électricité pour les clients professionnels, Total vend de l'électricité aux professionnels depuis le 1er janvier 2016 à travers sa filiale Total Energie Gaz.

* Résultat de la 11ème vague de son baromètre sur la perception des marchés de l’électricité et du gaz naturel, enquête téléphonique réalisée par Market Audit en septembre 2017 auprès de 1 500 foyers en France.

0 Commentaire

Le marché français de l'énergie encore méconnu du consommateur

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS