Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le marché européen et les SUV ont soutenu les ventes de PSA au troisième trimestre

, , , ,

Publié le , mis à jour le 25/10/2018 À 08H09

Le 24 octobre, le constructeur automobile PSA a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Grâce à des SUV rentables et des bonnes ventes en Europe, le groupe français a vu son chiffre d'affaires progresser au-delà de ses prévisions. 

Le marché européen et les SUV ont soutenu les ventes de PSA au troisième trimestre
Le succès du SUV Peugeot 3008 ont éclipsé les difficultés de PSA hors du continent.
© Peugeot

PSA a fait état le mercredi 24 octobre d'une hausse de 7,8% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, une progression légèrement supérieure aux attentes. Les ventes de ses cinq marques en Europe et le succès de son très rentable SUV Peugeot 3008 ont éclipsé des difficultés hors du continent.

Le constructeur automobile, qui regroupe désormais Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, a réalisé sur la période juillet-septembre un chiffre d'affaires de 15,43 milliards d'euros, dépassant le consensus Inquiry Financial de 15,27 milliards.

La branche historique (Peugeot, Citroën, DS) a pesé pour 8,5 milliards d'euros dans ce chiffre, donnant une croissance limitée à 0,8%. Mais la progression est plus forte dès qu'on ajoute l'ancienne filiale européenne de General Motors (Opel et Vauxhall), dont les ventes sont consolidées par PSA depuis le 1er août 2017 et qui a représenté 3,9 milliards d'euros.

Difficultés hors de l'Europe

Les ventes en volume du groupe ont grimpé de 8,1% en Europe, mais ont baissé au total de 16,7% à 702 300 unités en raison de l'arrêt de l'activité en Iran, de difficultés persistantes en Chine et de problèmes apparus en Amérique latine.

L'impact négatif des devises en Argentine et au Brésil a ainsi amputé de 2,3 points de pourcentage la croissance du chiffre d'affaires de la branche auto historique.

"Les changes peuvent se faire sentir avec un effet retard, nous maintiendrons donc notre discipline tarifaire pour protéger les marges", a souligné Philippe de Rovira, nouveau directeur financier, au cours d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Montée en gamme de PSA

Au troisième trimestre, les prix ont ajouté 1,5 point à la croissance des marques historiques et le mix-produit 2,2 points.

Ces deux composantes illustrent la montée en gamme du groupe avec l'arrivée de nouveaux SUV, comme le tandem Peugeot 3008 et 5008, mais aussi le Citroën C3 Aircross ou le DS7 Crossback.

Deux autres SUV et la nouvelle berline Peugeot 508 les suivent de près. "Au vu des prises de commandes, je suis très confiant pour 2019", a ajouté Philippe de Rovira.

Prévision optimiste pour le marché européen

La réussite actuelle de PSA dépend beaucoup de l'Europe, dont le poids dans les ventes en volume a dépassé au troisième trimestre 83%. C'est pour le moment un atout, d'autant qu'il a relevé le 24 octobre sa prévision pour le marché européen, attendu désormais en hausse de 2% et non plus seulement stable.

Son concurrent Renault, plus international avec 51% des ventes hors d'Europe, a davantage souffert au troisième trimestre des difficultés rencontrées sur plusieurs de ses grands marchés non européens (Inde, Iran, Turquie). Le groupe au losange a réalisé un chiffre d'affaires de 11,48 milliards d'euros, en baisse de 6% et inférieur au consensus.

Avec Reuters (Edité par Benoît Van Overstraeten)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle