Le marché européen des poids lourds au ralenti

Le constructeur français de poids lourds Renault Trucks a annoncé le recours au chômage partiel sur quatre de ses sites industriels en France, symptôme de la crise que traversent les constructeurs européens de poids lourds.

Partager
Le marché européen des poids lourds au ralenti

Pour faire face à la baisse du marché européen des poids lourds, Renault Trucks a annoncé le recours au chômage partiel entre mi-novembre et mi-janvier sur les sites d’assemblage de Bourg-en-Bresse (Ain), de Blainville-sur-Orne (Calvados), et sur les sites industriels (moteurs et assemblage) de Vénissieux (Rhône).

La mesure prévoit entre 0 et 4 jours chômés selon les sites. Bourg-en-Bresse reste le plus touché avec 3 jours de chômage prévus en novembre et 4 jours en décembre. "Le nombre d’immatriculation en Europe a baissé de 7% en septembre par rapport à l’an dernier, il a fallu adapter la production à la demande", explique-t-on chez Renault Trucks.

Si le marché des poids-lourds s’est bien remis de la récession de 2009, les constructeurs européens continuent à rencontrer des difficultés suite au ralentissement du marché en Amérique latine et en Europe de l’Ouest. Renault Trucks, détenu par le suédois Volvo, n’est pas le seul à ajuster sa production.

"Scania a été le premier constructeur à réagir à ce ralentissement, le groupe a réduit sa production de 10-15% en novembre 2011 et de 15 % en janvier 2012", précise Ha-Anh Bui, analyste chez l’agence de notation Fitch Ratings. Volvo a lui aussi réduit sa production de 10 % en Suède et l’Allemand Daimler Trucks a licencié 1 500 ouvriers au Brésil, où l’entreprise domine un quart du marché.

"D’ici fin 2012, Fiat industrial fermera cinq sites dans trois pays européens et ouvrira un nouveau site à Madrid en Espagne pour consolider sa présence industrielle face à la chute des ventes en Europe", continue l’analyste.

Un reprise à long terme

Les perspectives du marché européen restent néanmoins plutôt bonnes, selon une récente étude publiée par Fitch. Le vieillissement du parc, l’adaptation à la norme anti-pollution Euro VI - qui sera appliquée en 2014 - et le positionnement des constructeurs sur les marchés émergents en Asie et en Russie devraient relancer les ventes sur le long terme, anticipe l’agence.

"Le marché global des poids lourds va continuer à croitre, conduit par une demande pour les transports en lien avec l’amplification de la mondialisation et des échanges", selon le rapport.

"Le marché mondial des bus et des poids lourds est estimé à 26 millions de véhicules, dont 11,7 millions se concentrent sur le marché asiatique. Les prix des véhicules sont plus bas en Asie qu’en Europe de l’ouest. Un camion coûte 75 000 euros en Asie contre 100 000 euros en Europe, et la différence de prix est encore plus accentuée concernant les bus. Par exemple, un bus Volvo coûte 100 000 euros en Asie contre 300 000 euros en Europe ".

Pour profiter de la croissance des marchés émergents, les constructeurs européens tentent déjà de se positionner localement à travers des partenariats. Ainsi en Chine, Volvo s’est allié à Dongfeng, Fiat Industrial avec SAIX et Daimler avec Foton.

0 Commentaire

Le marché européen des poids lourds au ralenti

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

RENAULT TRUCKS

RENAULT TRUCKS

RENAULT TRUCKS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS