Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le marché du futur iPhone pousse Sharp à doubler sa production de modules caméra

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Le groupe japonais Sharp est engagé dans une course contre la montre pour doubler sa production de modules caméra. Un effort qui vise à répondre à l’envolée de la demande d’Apple pour son futur iPhone.

Le marché du futur iPhone pousse Sharp à doubler sa production de modules caméra © Sharp

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Sharp est sous tension. Le groupe japonais d’électronique est engagé dans une course contre la montre pour doubler sa production de modules caméra sur son site industriel de Kaneyama, au Japon. L’extension devrait entrer en production en juillet 2017 et se traduire par l’embauche de 2000 personnes.

Sharp a pris le dessus sur LG Innotek

Derrière cet effort industriel exceptionnel se profile l’ombre d’Apple. Sharp est en effet l’un des quatre fournisseurs clés de modules caméra pour l’iPhone, aux côtés des coréens LG Innotek et Cowell, et du taiwanais Primax. Il partage avec LG Innotek le marché de la caméra sur la face arrière du terminal, laissant à Cowell et Primax celui de la caméra sur la face avant. Depuis un à deux ans, il tend à monter dans la chaine d’approvisionnement de la firme à la pomme.

"Pour la caméra sur la face arrière de l’iPhone, LG Innotek était le principal fournisseur, Sharp intervenait en seconde source, remarque Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement, un cabinet français spécialisé en électronique. La répartition du marché était de l’ordre de 80-20% en faveur du coréen. Mon sentiment c’est que depuis un à deux ans, Sharp a pris le dessus, devenant le principal fournisseur. Les proportions se sont inversées"

Influence de Foxconn auprès d'Apple

Foxconn ne serait pas étranger à cette évolution. Le géant taiwanais de la sous-traitance électronique, qui fabrique le gros des volumes de l’iPhone, contrôle 66% du capital de Sharp depuis août 2016. Il aurait usé de son influence auprès d’Apple pour favoriser le groupe japonais sur son concurrent coréen, alors qu’il est aussi lui-même fournisseur de modules caméra.

L’autre raison, qui explique l’augmentation de la production de modules caméra chez Sharp, réside dans l’évolution technologique offerte par le futur iPhone. "La tendance est d’embarquer dans les smartphones vedettes une caméra à double objectif utilisant deux modules caméra, explique Pierre Cambou. Apple a pris le mouvement en équipant son iPhone 7 Plus de cette fonction. Il compte aller plus loin lors de sa prochaine génération en équipant non seulement l’iPhone 7S Plus mais aussi le modèle premium iPhone 8 à écran Oled. Et  le modèle premium aura en plus une caméra 3D pour des fonctions de reconnaissance faciale, sécurité, réalité augmentée, etc. Tout cela explique l'accroissement des besoins d’Apple et ses répercussions sur Sharp."

Sharp en tête du marché aujourd'hui

Le module caméra combine capteur d’image, composants optiques, éléments électromécaniques et circuits électroniques pour assurer l’ensemble des fonctions d’une caméra. Selon Yole Développement, le marché mondial devrait passer de 20,1 milliards de dollars en 2014 à 51 milliards de dollars en 2020, soit une croissance moyenne de près de 17% par an. "Sharp en est devenu aujourd'hui le leader, devant le coréen Semco (du conglomérat Samsung), le chinois Sunny Optical Technology, le coréen LG Innotek (du conglomérat LG) et le chinois Shenzhen O-Film Tech", estime l'analyste, alors que LG Innotek dominait le marché en 2014.

Source: Yole Développement

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle