Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

" Le marché de l'eau en bouteille a retrouvé de la croissance"

, , ,

Publié le

Entretien Jean-Michel Chopin est directeur de l’usine d’embouteillage de Volvic (Puy-de-Dôme).

Le marché de l'eau en bouteille a retrouvé de la croissance
Jean-Michel Chopin, Directeur de l’usine d’embouteillage de Volvic (Puy-de-Dôme).
© Danone

Comment se porte la marque Volvic ?

Volvic fait partie de l’une des plus grandes marques du groupe Danone, avec d’importantes parts de marché en Allemagne, au Japon et plus récemment en Angleterre. Nous sommes présents dans une soixantaine de pays dans le monde. Après une période de crise, le marché de l’eau en bouteille a retrouvé de la croissance depuis 2013. Il a gagné 2 à 3 % au cours de ces derniers mois. Pour l’ensemble de la branche Danone Eaux France, cela représente une croissance en volume de 3,3 %.

A quoi est due cette crise structurelle qu’a traversée le secteur ?

On ne l’explique pas uniquement par la crise économique, mais aussi par la défiance des consommateurs. Les Français font de plus en plus attention à ce qu'ils boivent et à ce qu'ils consomment. C’est pourquoi nous avons tenu à lancer une nouvelle campagne publicitaire pour expliquer ce qu’est Volvic, d’où vient cette eau, ce qu'elle contient. Les consommateurs ne comprenaient plus bien la différence entre l’eau du robinet, l’eau de source ou l’eau minérale naturelle. Un sondage nous a révélé que sept personnes sur dix ne savent pas ce qu’est une eau minérale naturelle !

A qui s’adresse cette nouvelle campagne publicitaire ?

A tous les consommateurs ! C’est pourquoi nous avons choisi le support de la presse écrite nationale ou régionale et le digital, qui nous permet de communiquer très largement. Nous devons aussi faire savoir que nous sommes dans l’innovation...

C’est-à-dire ?

Nous proposons depuis peu des Volvic Juicy, un créneau sur lequel personne n’était présent jusqu’à maintenant. Ce n’est pas le monde des jus de fruits, ni celui des soft drinks, mais une boisson rafraichissante avec beaucoup moins de sucre que dans les autres boissons traditionnelles. La grande responsabilité d’une marque comme la nôtre est vraiment d’innover. Nous sommes responsables du marché. Volvic a toujours montré que son histoire était en permanence une histoire d’innovation, soit au travers de la formulation - la première eau aromatisée en 1980, les Juicy en 2013 - soit au travers du packaging avec la première bouteille PET 100 % recyclable en 1997, et le troisième axe fort, c'est l’exportation.

Quels vont être les prochains axes de croissance de la marque ?

On cible surtout le marché européen. On a encore de la place pour grandir sur ce terrain, principalement en France, en Angleterre et en Allemagne. On a aussi des marchés à aller chercher en Asie, bien qu'ils soient extrêmement concurrentiels.

Quelle est l'actualité du site de production de Volvic ?

Nous allons embaucher seize personnes sur la partie production, avec des profils de conducteurs de machines assez complexes pour lesquelles il faut des compétences techniques. Nous veillons aussi à l’équilibre dans les embauches puisqu'il y aura presque autant de femmes que d’hommes, ainsi que des seniors de plus de 45 ans, qui ont toute l’expertise nécessaire à ce type de profils. Par ailleurs, une nouvelle chaîne va être lancée en février 2015 pour le Volvic Juicy et Zest, capable de produire 28 000 bouteilles/heure.

Propos recueillis par Geneviève Colonna d'Istria

Volvic c’est :

1,2 milliard de bouteilles d’eau produites par an
220 références
850 salariés
411,7 millions d’euros de chiffre d'affaires en 2013

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle