Le marché de l'automobile croît, mais pas partout

C'est la période des chiffres pour les constructeurs de voitures comme pour les fédérations et autres institutions du secteur. Alors que le marché connaît à l'échelle mondiale une croissance de +5.6% sur le premier trimestre 2011, toutes les régions du monde ne sont pas servies à part égales.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le marché de l'automobile croît, mais pas partout

Au fond du trou en plein cœur de la crise, les trois géants américains GM, Ford, et Chrysler reprennent du poil de la bête aux Etats-Unis, en profitant d'un retour à la croissance dans leur pays… Associé à un probable élan patriotique.

En effet, dans le même temps le japonais Toyota – également impacté par les catastrophes du mois de mars – recule de 21% aux Etats-Unis, alors qu'il y grappillait des parts de marchés depuis des années, passant de 8.48% en 1999 à 16.73% dix ans plus tard.

Sur 2011, le numéro 1 GM, tiré par ses marques GMC et Buick, est en croissance de 10.2%. Ford de son côté a vu ses ventes augmenter de près de 14% en un an, portées par les modèles Fiesta et Explorer.

Quant aux ventes de Chrysler, elles ont bondi de +30% sur la même période. Le constructeur connaît un record de ventes pour juin, depuis 2007. Il avait été sauvé in extremis de la banqueroute, par le groupe italien Fiat avec le soutien financier des états américain et canadien, qu'il a remboursés intégralement par anticipation en mai dernier.

Pourtant, sur son propre marché, l'Italien fait pâle figure. Il a vu ses ventes baisser de 3.6% en juin, sur un marché en repli de 1.7% malgré un rebond en mai.

En Europe, la fin des primes à la casse se soldent par une grise mine des marchés espagnol et français notamment. Sur la période de janvier à juin 2011 le premier est en repli de 26.8% par rapport à la même période un an plus tôt, contre -12.6% pour la France.

Les ventes des marques du groupe PSA sont en recul de 8.2%. La dégringolade du groupe Renault est quant à elle spectaculaire : - 29.3%. La marque éponyme enregistre un recul de 25,9% tandis que les ventes de la marque Dacia s'effondrent à -44%.

Seul le marché allemand tient le coup. Sur six mois, de janvier à juin, le taux de croissance annuel des immatriculations de voitures neuves a atteint 10%.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS