L'Usine Auto

Le marché automobile morose malgré le succès du bonus écologique

, , , ,

Publié le

Alors que le marché automobile français poursuit sa dégringolade avec une chute de 11,3% des ventes de véhicules particuliers au premier semestre 2013, plus du tiers de ces voitures ont bénéficié d’un bonus écologique gouvernemental, un niveau record. Résultat : la France se trouve dans le trio de tête des pays les moins émetteurs de CO2 en Europe... mais les constructeurs hexagonaux n'en profitent que peu.

Le marché automobile morose malgré le succès du bonus écologique © Toyota

En juin, le marché automobile français a connu une nouvelle déconvenue : les immatriculations de véhicules particuliers neufs ont diminué de 9% par rapport au même mois en 2012, a annoncé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) ce lundi 1er juillet. Sur les six premiers mois de 2013, la dégringolade s'établit à 11,3% (en données brutes). Le marché réussit ainsi la "performance" de faire moins bien que l'année dernière, lorsque sur l'ensemble de 2012 les ventes avaient atteint leur plus bas niveau depuis 1997, avec seulement 1,9 million d'unités écoulées.

Plus du tiers des véhicules vendus avec Bonus

Seule éclaircie dans ce ciel bien sombre : les effets du relèvement du bonus écologique se font sentir. Depuis le 1er août 2012, les véhicules émettant moins de 106 grammes de C02/km reçoivent en effet une remise gouvernementale plus importante qu'auparavant. Au premier semestre de cette année, 35% des immatriculations de véhicules particuliers neufs ont bénéficié d'un bonus, souligne une étude conjointe du CCFA et de AAA-Data, contre 20,6% lors des six premiers mois de 2012, et 10,8% à la même période en 2011.

Les constructeurs français n'en profitent pas

Mais les constructeurs français ne semblent pas profiter de cet engouement pour les véhicules subventionnés : Renault (sans Dacia) et PSA Peugeot Citroën enregistrent une baisse de plus de 12% chacun de leurs ventes au premiers semestre. A l'inverse, Toyota et Fiat ont le sourire. Le japonais, avec sa Yaris et sa Prius notamment, voit ses ventes progresser de 5,1% dans le segment des véhiucles particuliers et l'italien, qui dispose également de nombreux véhicules à faibles émissions dans sa gamme, de 8,7%.

La France bien placée dans la course aux émissions de CO2

Principale conséquence de cette politique encourageant l'achat de véhicules propres, la France figure dans le trio de tête des pays les moins émetteurs de CO2 en Europe avec 117,58 g/km de moyenne, juste derrière le Danemark et le Portugal. L'Allemagne, avant-dernière du classement, fait en revanche figure de mauvaise élève avec 136,64 g/km. Berlin est justement en train de batailler auprès de la Commission européenne pour faire repousser l'entrée en vigueur des nouvelles normes d'émissions prévue pour 2020.

Mais si la France est bien placée pour atteindre l'objectif ambitieux de 95 g/km, l'addition s'annonce salée pour le gouvernement. Avec seulement 17,6% de véhicules touchés par un malus écologique au premier semestre, "l'équilibre économique qui sous-tend" ce système est en difficulté, souligne le comité des constructeurs français. Entendent-ils que les Français n'achètent pas assez de voitures polluantes ?

Julien Bonnet

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

02/07/2013 - 15h59 -

Bonjour Nicolas,

Toyota ne commercialise pas uniquement des modèles "Made in France" sur le marché français.

La Yaris est bien produite à Onnaing près de Valenciennes. Cependant, l'Auris est produite au Royaume-Uni et en Turquie, la Verso en Turquie et l'Aygo en République Tchèque. Quant à la Prius et la IQ elles sont produites en Asie.

Cordialement,

Julien Bonnet
Répondre au commentaire
Nom profil

02/07/2013 - 15h40 -

Toyota = Made in France :
Si plus de Toyota se vendent j'applaudis ! En effet, les Toyota sont produites dans le Nord de la France à Valenciennes. On peut donc considérer que la Prius ou la Yaris sont du Made in France. En tous les emplois chez le constructeur, les équipementiers et autres fournisseurs qui travaillent avec Toyota Onnaing restent en France. C'est donc une bonne nouvelle.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte