Le marché automobile français en chute libre en janvier

Les immatriculations de voitures neuves, annoncées mercredi, sont en baisse de 20,7% en janvier par rapport à 2011. Cet écart est accentué par les derniers effets de la prime à la casse, qui ont poussé le marché début 2011.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le marché automobile français en chute libre en janvier

Le chute est violente. Avec 147 143 véhicules neufs immatriculés en janvier 2012, la marché est en baisse de 20,7%. Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), qui publie ces chiffres, cherche à relativiser.

"On se compare au mois de janvier 2011 qui avait été le plus élevé depuis dix ans", commente un porte-parole du CCFA. L'an dernier à la même époque, le marché automobile était soutenu par la prime à la casse. Le porte-parole souligne tout de même qu'"il s'agit d'un plus bas depuis 1998. Les mauvaises commandes de décembre ne font pas les immatriculations de janvier (...). Le premier semestre devrait être difficile".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

- 29,5% pour les groupes français

La baisse est particulièrment sensible pour les deux constructeurs français. Les groupes PSA et Renault ont vu leurs immatriculations de voitures particulières chuter respectivement de 27,4% et 32,7%, à 45 554 unités et 32 887 unités respectivement. Au total, le recul des groupes français est de 29,5%.

Chez PSA, c'est la marque Peugeot qui est la plus affectée avec un retrait de 29,6% contre 24,7% pour Citroën. Quant au groupe Renault, c'est la marque éponyme qui est en fort retrait (-32,6%). "Dans le monde, la gamme Entry a grimpé de 18% dans le monde en 2011. L’Europe peut connaitre quelques difficultés, mais au global, le programme se porte bien", assure Arnaud Deboeuf, directeur du programme Entry dans le groupe Renault contacté par L'Usine Nouvelle. Les deux groupes avaient particulièrement profité de la prime à la casse grâce à leur offre en matière de petits modèles.

La surprise vient de Volkswagen, avec des immatriculations en hausse de 18,2%, à 22 145 véhicules. Ses homologues allemands bénéficient aussi d'une belle performance sur le marché français durant ce mois de janvier, avec un bond de 16% pour BMW et de 0,8% pour Mercedes.

Les autres constructeurs étrangers connaissent pour leur part de forts retraits : -37,7% pour General Motors et -33,1% pour Fiat. Du côté des marques japonaises, les immatriculations de Toyota s'effondrent de 19,3% alors que le partenaire de Renault, Nissan, voit ses ventes bondir de 18,4%.

Avec l'aide de Pauline Ducamp et Barbara Leblanc

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS