Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le marché automobile français démarre l'année 2019 en recul

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Les données sur les immatriculations de voitures neuves en France pour janvier 2019 ont été publiées le 1er février par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Le marché automobile démarre l'année avec un ralentissement de 1,1%. PSA reste le premier malgré un léger repli tandis que Volkswagen voit ses livraisons augmenter.

Le marché automobile français démarre l'année 2019 en recul
Le marché automobile démarre l'année 2019 avec un ralentissement de 1,1%.
© DR

Le recul des ventes automobiles se poursuit en France. Vendredi 1er février, le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) a publié ses données mensuelles sur les immatriculations de voitures neuves particulières en France en janvier 2019. Avec 155 087 voitures vendues, le marché accuse une baisse de 1,12% en janvier 2019 par rapport à janvier 2018.

Conséquence des gilets jaunes et effet d'attente

Les ventes n’ont donc cessé de baisser depuis septembre 2018. Le repli est cependant moins fort qu’en décembre 2018 : le marché français subissait alors un recul de 14,5%. Et sur l’ensemble de l’année 2018, les immatriculations ont augmenté de 3% avec 2,17 millions de véhicules mis sur les routes.

Le CCFA évoque plusieurs raisons pour expliquer ce ralentissement. La mise en place de la norme WLTP continue de perturber les constructeurs. Le secteur automobile n’a pas non plus été épargné par un "effet gilet jaunes” en fin d’année 2018 avec l’activité des concessions perturbées ou le transport des véhicules ralenti. Le comité évoque enfin le renouvellement imminent de deux modèles stars du marché français : la Renault Clio et la Peugeot 208.

PSA résiste mieux au repli

PSA reste le premier du marché et résiste mieux à son repli. Le constructeur tient une part de marché de 35,4% (54 864 véhicules). En janvier 2019, les marques du groupe (Peugeot, Citroën, DS, Opel) voient leurs livraisons diminuer de 1,6% sur un an. Peugeot connaît une baisse (-5,9%) tandis que DS continue de surfer sur le succès du SUV DS7 Crossback (+21%). La filiale allemande Opel profite aussi d’une belle performance (+7,6%).

Deuxième sur le marché avec une part de 23,2% (36 038 voitures), le groupe Renault (Dacia, Alpine) souffre davantage du ralentissement et connaît une baisse de 3% sur le premier mois de l’année. La marque Peugeot voit une diminution de 3,3% tandis que Dacia souffre davantage (-5,4%).

Volkswagen échappe au ralentissement global

En janvier, le constructeur allemand Volkswagen échappe au ralentissement global et ses livraisons augmentent de 6,7% sur un an (17 764 immatriculations en janvier). Le premier importateur du marché français tient aussi la troisième place avec une part de 11,4%. Les marques Porsche (+23,3%), Volkswagen (+17,2%) et Skoda (+1,5%) portent ce résultat tandis que Audi (-6,9%) et Seat (-5,3%) connaissent un repli.

Sur un an, les ventes de Nissan s'effondrent de 45,6% avec 2557 unités en janvier 2019. Ford voit aussi une diminution significative : -15,5% pour 5860 livraisons. Toyota fait mieux avec 8890 immatriculations en début d'année, soit une augmentation de 4,9%.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle