Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le marché automobile européen est survitaminé

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

A fin novembre, les immatriculations en Europe ont déjà dépassé celles de toute l’année 2014. La crise est oubliée, l’Europe est aujourd’hui le marché qui tire la croissance automobile mondiale, au côté des Etats-Unis.


Belle croissance en 2015 pour le crossover Renegade de Jeep

L’Europe de l’automobile poursuit son retour à la bonne fortune. En novembre, le marché enregistre son 27ème mois de croissance continue, avec une hausse de 13,7% des immatriculations, selon les données publiées mardi 15 décembre par l’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles (ACEA).

Le dynamisme vient d’abord du sud de l’Europe : +25% des ventes en Espagne et +23% en Italie. Les Français ont aussi acheté beaucoup de voitures, avec une hausse de 11,3% des immatriculations en novembre. Le premier marché européen, l’Allemagne, voit lui ses ventes grimper de 8,7%.

Plus de ventes qu’en 2014

2015 s’annonce comme une bonne année. Depuis janvier, le chiffre des immatriculations a déjà dépassé celui des immatriculations totales de 2014.12,6 millions de véhicules ont ainsi été vendus, contre 12,55 millions en 2014.

Face à des BRICs déprimés, l’Union européenne tire aujourd’hui la croissance mondiale, au côté du marché américain et de la Chine, à un rythme moins soutenu. Si la tendance européenne est très positive, elle demeure cependant encore loin des niveaux d’avant crise et du record absolu de 2007 : 16 millions de voitures vendues.

Volkswagen toujours en hausse

la majorité des constructeurs bénéficient de cette bonne santé. PSA a bondi de 13,6% en novembre, tiré surtout par Peugeot (+16,6%). Le Groupe Renault voit ses ventes grimper de 14,7%, la marque au losange enregistre elle une hausse de 18,9%.

Volkswagen progresse également, le scandale ne semble pas avoir convaincu les consommateurs de renoncer à la marque allemande. En novembre, les ventes du groupe Volkswagen augmentent de 4,1%, celles de la marque de 2,8%. Depuis le début de l’année, le Groupe Volkswagen a vendu 3,13 millions de véhicules particuliers en Europe, soit une hausse de 6,2%.

Les champions de l’année … et les plus beaux gadins

Les champions en 2015 sont à chercher dans le premium. Le constructeur de tout-terrain Jeep, propriété de Fiat-Chrysler, bondit de 141% ! Le petit crossover Renegade, cousin du Fiat 500X, mais aussi le nouveau Cherokee expliquent cette belle croissance. La nouvelle Smart conçue en grande partie par Renault voit bondir ses ventes de 80%. Porsche, Jaguar Land Rover et Mazda font également une belle année.

Les seuls à ne pas bénéficier de ce marché européen soutenu sont Chevrolet. Ses ventes reculent de 92% mais l’Américain avait annoncé en 2014 l’arrêt de la commercialisation de sa gamme en Europe d’ici 2016. Lancia (dont la commercialisation est limitée au marché italien) et DS, avec une baisse de 14% de leurs ventes depuis janvier, sont les mauvais élèves de l'année.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle