Le marché automobile américain sans tendance claire en janvier

DETROIT (Reuters) - Les constructeurs automobiles présents aux Etats-Unis ont connu des fortunes diverses en janvier, Ford et General Motors subissant de fortes baisses de leurs ventes alors que d'autres, comme Chrysler ou Nissan, augmentaient les leurs.

Partager

Les premiers chiffres publiés par les constructeurs ne permettaient pas lundi de définir une tendance claire.

GM estime à 15,3 millions en rythme annualisé les ventes du mois de janvier en données corrigées des variations saisonnières.

Comme Ford et Toyota, avec lesquels il compose le trio de tête du marché, le groupe a mis en cause le mauvais temps pour expliquer ses mauvaises performances.

Ford a fait état d'une chute de 7,1% de ses ventes mensuelles à 154.644 unités. Les analystes interrogés par Reuters en attendaient en moyenne 157.441.

Pour GM, la baisse a atteint 11,9%, à 171.486 véhicules, contre 187.782 attendus par les analystes. Les quatre marques du groupe ont vu leurs ventes diminuer en janvier.

Chrysler, désormais filiale à 100% de l'italien Fiat, affiche quant à lui une hausse de 8% à 127.183 unités, grâce au succès de ses marques Jeep et Ram.

Nissan a fait encore mieux avec une hausse de 11,8% à 90.470 véhicules, battant le consensus qui donnait 88.744. Le constructeur japonais allié de Renault a notamment profité du succès de l'Altima.

Toyota a en revanche déçu les attentes des analystes avec 146.365 ventes, un chiffre en baisse de 7,2%, alors que le marché tablait sur 153.003 en moyenne.

Pour Volkswagen, la chute des ventes a atteint 19,0% à 23.494 unités, les trois "best-sellers" de la marque allemande, la Golf, la Jetta et la Passat, affichent des performances en recul par rapport à janvier 2013.

Si la neige et le froid inhabituel de janvier ont probablement pesé sur le marché en janvier, les analystes estiment que cela ne remet en cause la tendance de fond à la reprise des ventes de voitures, plus soutenue pour l'instant que celle de l'ensemble de l'économie américaine.

Trente-sept économistes interrogés par Thomson Reuters prévoient pour janvier un rythme annualisé de 15,7 millions de voitures vendues. En janvier 2013, le marché évoluait sur un rythme de 15,23 millions de ventes annuelles.

Ben Klayman et Bernie Woodall, avec Paul Lienert et Deepa Seetharaman; Marc Angrand pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS